spot_img
samedi 13 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Ouagadougou : La première édition du Festival espoir se referme sur une note de satisfaction

Ouverte officiellement le 21 décembre dernier, la première édition du Festival espoir baisse ses rideaux ce 24 décembre 2023. La cérémonie de clôture aura lieu ce dimanche 24 décembre 2023 au quartier Noncin de Ouagadougou. 

« Une jeunesse civique et sociale pour l’espoir de demain », telle est la thématique de la toute première édition du Festival espoir. Selon le co-promoteur Harouna Ouedraogo, l’objectif de ce festival est d’inculquer des valeurs culturelles de citoyenneté et de patriotisme aux élèves de l’école primaire Wogdogo. « On a vu en fait que les enfants qui sont à l’école primaire de Wogdogo A et B doivent essayer de monter d’un cran en matière de salubrité, de la cohésion sociale vue le contexte de notre pays, de la cohabitation ; qu’ils apprennent à cohabiter dans le social », a-t-il justifié. 

Les promoteurs du festival, Harouna Ouedraogo (à gauche) et Tchindo Kouakou Serges Innocent (à droite)

À l’en croire, il s’agit d’instaurer « la culture burkinabè à ces enfants qui sont encore au bas âge pour qu’ils aient cela dans leur tête, pour qu’ils grandissent avec cela, parce que notre pays à besoin de tout cela », a-t-il ajouté. Toujours, selon Harouna Ouedraogo, spécifiquement, l’objectif est de pouvoir parvenir à une réouverture de la cantine scolaire et à la réhabilitation des toilettes de ladite école.

Plusieurs personnes se sont mobilisées pour prendre part au festival

De son avis, le festival se referme sur une  note de satisfaction au regard de ce qui a été fait. « Nous on peut dire qu’on est satisfait parce qu’on a pu primer les premiers de chaque classe. On a 12 classes dans l’école Wogdogo A et B et on a pu primer toutes les classes. Nous avons également créé deux rond-points autour de l’école pour montrer aux élèves qu’en circulation, il faut respecter les rond-points, le sens giratoire. Là, quand ils seront à un certain âge, ils pourront circuler correctement », s’est-il satisfait. Il ajoute que ce sont des collectes qui ont été faites pour venir en aide à l’école de “[leur] quartier”.

Pour sa part, le co-promoteur, Serge Kouakou, a lancé, au-delà de la satisfaction, un appel aux bonnes volontés à soutenir l’initiative à travers des partenariats gagnants et le sponsoring.

Des élèves ont été primés au cours de ce festival

Les promoteurs ont salué la mairie de l’arrondissement nº3 qui leur a offert des kits scolaires au profit des élèves.

Pour information, plusieurs activités ont marqué ces 96H de festival. Ce sont entre autres, une journée de salubrité, un don de sang, une remise de cadeaux et d’attestations. Il y a également eu une aire de jeux pour enfants, une rue marchande, le tout couronné par des prestations d’artistes. Rendez-vous est pris pour la deuxième édition l’an prochain.

Jean-François SOME (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img