spot_img
mercredi 5 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Ouagadougou: Accrochage entre un camion poids lourd et une voiture personnelle

La question de la circulation des gros engins dans la capitale burkinabè, même si les interpellations des populations ont pu avoir écho poussant le maire à prendre un arrêté pour réguler cette circulation, continue de faire jaser. En effet, les accidents causés par ces véhicules se multiplient de jour en jour alors qu’un atelier d’appropriation devrait être organisé le 16 juin prochain pour statuer définitivement sur la question.


Le lundi 13 mai aux environs de 15h, un véhicule poids lourd a fait un accrochage avec une voiture 4×4 sur la circulaire qui passe devant le CMA du secteur 30, à Ouagadougou. Le poids lourd a percuté la partie arrière d’une voiture de sport fond vert, endommageant celle-ci. Cet accident a aussi eu pour conséquence l’obstruction de la voie causant un fol embouteillage.

Fort heureusement, il n’y a pas eu de victime. « Mais le problème demeure, pourquoi les poids lourds ne se plient pas aux différents décrets que votent les autorités compétentes en la matière ? Se jouent-ils les sourds ou ce sont eux qui font la loi de la circulation ? Ou-bien les autorités communales et les chauffeurs de ces poids lourds sont complices ? « , autant de questions que se pose un usager de la route.

En rappel, le 7 mai dernier, le maire de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé prenait un nouvel arrêté portant réglementation de la circulation et de stationnement des véhicules poids lourds dans sa commune.

Cet arrêté devra par la suite faire l’objet d’un atelier d’appropriation avec tous les acteurs impliqués (Gendarmerie, police nationale, police municipale, douanes, les ministères en charge des Transports, de l’Urbanisme, des Infrastructures, les organisations de transporteurs) dans sa mise en œuvre, le jeudi 16 mai prochain.

L’article 4 de l’arrêté stipule que la circulation des véhicules articulés ou des ensembles de véhicules dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur ou égal à 10 tonnes est interdite dans la commune de Ouagadougou. La circulation de ces véhicules n’est autorisée qu’entre 22 h et 5 h du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

Elisée TAO( Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img