spot_img
mardi 16 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Niger : La France ferme son ambassade pour « une durée indéterminée »

Dans une correspondance adressée le 19 décembre 2023 au personnel, l’ambassadeur de France au Niger, Sylvain Itté, a annoncé la fermeture de l’Ambassade de France à Niamey pour « un délai indéterminé ».

Selon le chef de la diplomatie française au Niger, cette décision fait suite à l’impossibilité pour la représentation diplomatique de la France au Niger d’exercer la plénitude des fonctions qui lui sont dévolues depuis les évènements de juillet dernier. Le personnel a donc été collectivement licencié et sera mis dans ses droits.
 
Selon l’Ambassadeur Sylvain Itté dans sa correspondance, « depuis le coup d’état du 26 juillet 2023 et la violente attaque qu’elle a subie le 30 juillet 2023, l’Ambassade de France se trouve dans l’impossibilité d’exercer la plénitude des fonctions dévolues à une représentation diplomatique du fait des restrictions qui lui sont imposées par les autorités nigériennes ».  Il ajoute que malgré les demandes répétées, « les autorités nigériennes compétentes n’ont pas répondu favorablement au maintien des activités de l’Ambassade de France au Niger dans des conditions normales ». Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française est donc « contraint à regret », dit-il, de procéder à la fermeture de l’ambassade « pour un délai indéterminé ». Par conséquent, a annoncé l’Ambassadeur au Personnel, l’Ambassade se voit « malheureusement dans l’obligation de mettre fin » à leur contrat de travail en conformité avec les dispositions des textes légaux. « L’Ambassade de France au Niger se voit à son grand regret contraint de prendre cette mesure collective de licenciement », dit-il précisément.

Dans la lettre, l’ambassadeur souligne également que l’Inspecteur du travail n’a pas répondu favorablement à l’invitation qui lui a été faite pour une réunion préparatoire le 16 septembre dernier.

Les relations entre Paris et Niamey se sont dégradées depuis l’arrivée au pouvoir en juillet des militaires ayant renversé le president démocratiquement élu Mohamed Bazoum. Après la dénonciation des accords militaires avec l’ancienne puissance coloniale, les autorités militaires avaient déclaré personna non grata puis expulsé l’Ambassadeur en poste Sylvain Itté. Les nouvelles autorités ont également exigé et obtenu le départ de tous les soldats français stationnés dans le pays, une opération qui devrait en principe prendre fin dans quelques jours.

Minute.bf

2 Commentaires

  1. C’est pas comme si vous le faites volontairement. Cher Macron, comprenez ceci une bonne fois pour toute. Soit vous changez de politique étrangère vis à vis de l’Afrique ou vous disparaitrez définitivement. Le temps de l’époque coloniale; ces terminé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img