mercredi 17 juillet 2024
spot_img

Musique et promotion de la paix : Bobo reçoit la phase finale de la caravane « Nos voix pour la paix »

Débutée officiellement depuis le 28 octobre dernier, la caravane « Nos voix pour la paix », baisse les rideaux de sa tournée musicale, dans la capitale économique du Burkina Faso, à Bobo Dioulasso, chef lieu de la région des Hauts bassins. Cette tournée musicale et artistique initiée par l’artiste musicien Alif Naaba, a pour objectif principal de « promouvoir la paix, la cohésion sociale et le vire ensemble entre les Burkinabè ». L’étape 8e se déroule ce samedi 9 décembre 2023.

C’est autour du sport, qui est en lui-même facteur de cohésion sociale et de résilience que la caravane « Nos voix pour la paix », a établi son contact avec le public bobolais dans la soirée du vendredi 8 décembre. En effet, un match de football a été joué entre les Forces de défense et sécurité (FDS) des Hauts bassins et la délégation venue de Ouaga, conduite par Alif Naaba himself.

Pour Alif Naaba, le match est une occasion de présenter le projet au commandant en invitant les FDS pour le grand concert gratuit et témoigner de sa reconnaissance au sacrifice qu’ils déploient chaque jour pour renvoyer la paix au Faso. « Je voudrais surtout vous dire que vous avez tous les artistes derrière vous. Avec nos messages, nous sommes derrière vous. Au nom de tous les artistes je voudrais encore vous dire que nous sommes avec vous, on est pour vous », a-t-il fait savoir.

À l’issue du coup du sifflet final, ce sont les FDS qui ont pris le dessus sur la délégation venue de Ouaga, sur le score de 3 buts à 2.

Le match qui a opposé les FDS et la délégation venue de Ouaga, a été remporté par les FDS

Un message d’espoir porté aux Étudiants…

Samedi 9 décembre, jour du grand concert, les activités reprennent de plus belle. Première étape, c’est une visite de courtoisie au Palais royal de sa Majesté chef de canton, chef suprême des Bôbô Mandarê, comme le récommande la tradition. Objectif, prendre la nouvelle des notabilités de la ville de Sya, leur présenter le projet « Nos voix pour la paix » et demander leurs bénédictions et accompagnements pour le concert. À l’issue de la visite, le chef suprême des Bôbô Mandarê a d’emblée loué l’initiative en marquant son accord à toute démarche qui s’inscrit dans la recherche de la paix. Pour lui, la paix est le catalyseur qui stabilise les sociétés, c’est par elle que naît l’amour, la concorde et la solidarité entre les hommes. Le Chef de canton de Bobo a fait des bénédictions à la délégation et également aux autorités de la transition. De son avis, les filles et fils du Burkina Faso doivent agir ensemble pour vaincre le mal et ramener la quiétude dans le pays. « Vous êtes des jeunes, je vous bénis afin que vous soyez des vieux sages. Que Dieu vous bénisse, que Dieu nous apporte la paix et bénisse le Burkina Faso », a prié le chef suprême des Bôbô Mandarê.

Les artistes ont rencontré les étudiants de l’université Aube nouvelle de Bobo Dioulasso

Après avoir rendu visite au chef du canton de Bobo, le collectif s’est déplacé à l’Université Aube nouvelle de Bobo Dioulasso où il a animé un panel avec les étudiants. Là, le responsable de « Nos voix pour la paix », a donné de l’espoir aux étudiantes et étudiants mobilisés par centaines à l’amphithéâtre. « Tous les admissibles, tous les étudiants qui sont dans cette salle qui ont entendu ce message pour la paix et qui sont en train de composer, vous aurez vos diplômes cette année. Toutes les jeunes filles qui sont ici et qui sont diplômées vous allez avoir des maris. Tous les jeunes qui rêvent d’être artistes ou des entrepreneurs ils vont le devenir », a-t-il souhaité. Les artistes prenant la parole ont tour à tour appelé les jeunes étudiants à cultiver la paix dans leur environnement et partout au Burkina Faso.

Ce panel met ainsi fin aux activités de cette journée. Rendez-vous est pris pour ce soir à 20h pour le grand concert et le dressage du bilan de cette caravane musicale par Alif Naaba lui-même après 8 villes parcourues.

Jean-François SOME (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Coopération : Le Burkina nomme un Consul général à Paris

Le Conseil des ministres du mercredi 17 juillet 2024 a nommé Eric Zoungrana, en qualité de Consul général...

Burkina : Jean-Alexandre Darga nommé DG de la Police nationale

L'inspecteur général de Police, Jean-Alexandre Darga, a été nommé ce mercredi 17 juillet 2024, Directeur général de la...

Burkina : Compte-rendu du conseil des ministres du 17 juillet 2024

𝐋𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥 𝐝𝐞𝐬 𝐦𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞𝐬 𝐬’𝐞𝐬𝐭 𝐭𝐞𝐧𝐮 à 𝐎𝐮𝐚𝐠𝐚𝐝𝐨𝐮𝐠𝐨𝐮,𝐥𝐞 𝐦𝐞𝐫𝐜𝐫𝐞𝐝𝐢 𝟏𝟕 𝐣𝐮𝐢𝐥𝐥𝐞𝐭 𝟐𝟎𝟐𝟒, 𝐞𝐧 𝐬é𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐨𝐫𝐝𝐢𝐧𝐚𝐢𝐫𝐞, 𝐝𝐞 𝟎𝟗 𝐇...

Burkina : Le gouvernement examine le passif social du Mediateur du Faso

Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré a présidé, ce mercredi, le Conseil des...