spot_img
dimanche 25 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Massacre de 134 peulhs au Mali : Le CDP condamne avec force et vigueur

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) dans un communiqué signé du président du parti Eddie Komboïgo, a condamné avec force et vigueur le massacre des 134 Peulhs au Mali le samedi 23 mars dernier.

L’ex parti au pouvoir a dénoncé cette « forme de barbarie » qui véhicule dans son cortège la « haine et la terreur ». Le parti de l’épi et de la daba, estimant que la terreur  est « la négation de l’intégrité et de la liberté des personnes », a condamné avec « force et vigueur », ces  actes ignobles et barbares, qui, selon ses militants et sympatisants, compromettent la cohésion sociale et le vivre ensemble dans une géographie commune.

Le parti a affirmé sa solidarité au peuple malien et à ses autorités. Il a, dans le même sens, présenté aux familles des victimes, à tous leurs proches et à l’ensemble du peuple malien, ses condoléances les plus attristées. « Que la terre de notre chère Afrique leur soit légère », mentionnera le communiqué dans lequel rappel a été fait aux Africains en général et au peuple malien en particulier que « la haine et l’intolérance ne peuvent avoir un droit de cité dans notre continent qui a du meilleur à offrir à toutes ses filles et à tous ses fils ».

« A tous les amis de la liberté, de la démocratie, du progrès et de la justice, le CDP appelle à l’union sacrée contre tous les acteurs de la mort aux pensées liberticides et intolérantes », conclura le communiqué qui a été signé le 25 mars 2019.

Par Armand Kinda

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img