spot_img
vendredi 30 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Lutte contre la drogue : Le ministre de la sécurité appelle à la collaboration des populations

En marge de la célébration de la 32e journée de lutte contre la drogue qui se tient tous les 26 juin, le ministère de la sécurité à travers le comité national de lutte contre la drogue a tenu le mercredi 26 juin 2019 à Ouagadougou, une conférence de presse pour informer l’opinion sur les actions menées en matière de lutte contre la drogue au Burkina. Placée sous le thème : «  Problématique de la drogue en milieu jeune : rôles et responsabilités des acteurs », il s’agira selon le ministre de la sécurité burkinabè, Séni Compaoré, de susciter la collaboration de la population pour endiguer la criminalité liée à la drogue.

Le Burkina Faso a engrangé pas mal de succès dans la lutte contre la drogue mais des efforts restent à faire selon le ministre de la sécurité, Séni Compaoré qui explique que malgré les moyens matériels et humains limités des forces de sécurité, des services administratifs et des associations du Burkina Faso, les actions entreprises par ces derniers dans le domaine de la réduction de l’offre et de la demande de drogue ont permis d’aboutir à des résultats tangibles en 2018. Au nombre des résultats obtenus dans cette lutte, le ministre a pu citer des séances de sensibilisation sur les méfaits de l’abus des drogues et des renforcements de capacités des acteurs de la lutte contre la drogue.

Aussi, faut-il ajouter les actions de répression qui ont permis de saisir près de 11 tonnes de cannabis, 5 kilogrammes de cocaïnes, 18 kilogrammes d’héroïnes et près de 75 tonnes de médicaments prohibés. Il faut noter qu’immédiatement après la conférence de presse, le ministère entendait procéder à l’incinération de 35 tonnes de drogues saisies. Malgré les résultats obtenus, Séni Compaoré fait savoir que des insuffisances sont à constater. Des insuffisances dont la principale selon lui est l’absence d’une stratégie nationale de lutte contre la drogue pour orienter l’action des différents acteurs. Il a donc appelé à poursuivre les efforts dans la lutte contre ces produits prohibés.

Poursuite de la lutte contre la drogue

Dans le sens de la poursuite des efforts, Séni Compaoré a expliqué que le choix du thème de cette commémoration traduit la volonté du Comité National de lutte contre la Drogue (CNLD) à questionner l’ensemble des acteurs sur leurs rôles et responsabilités afin de susciter le développement des synergies d’actions pour une lutte efficace et efficiente contre le fléau de la drogue au Burkina Faso.

Adam’s Ouédraogo

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img