spot_img
lundi 17 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Lettre ouverte au ministre des Mines: « Démissionnez »

Dans une lettre ouverte adressée au ministre des Mines, parvenue à la Rédaction de minute.bf, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie demande la démission pure et simple du ministre Idani.

LETTRE OUVERTE AU MINISTRE DES MINES,
Monsieur Oumarou Idani, Ministre des Mines,

Le journal d’investigation, courrier confidentiel, dans sa parution numéro 191 du 10 novembre 2019, a rendu public un article du journaliste Y.Ladji Bama intitulé Brigade nationale anti-fraude de l’or (BNAF) : Des centaines de millions de francs CFA sans traces !.À l’entame de l’article est énoncé ces affirmations graves : <<Des choses ahurissantes se passent au sein de la brigade nationale anti-fraude de l’or (BNAF). Cette brigade, créée au sein du ministère en charge des mines et rattachée directement au cabinet du ministre, dont la mission essentielle est la traque de la fraude dans le domaine minier, brasse beaucoup d’argent…Mais selon tout vraisemblance, cet argent ne va pas en totalité dans les caisses de l’État comme prévu >>.Les faits sont d’autant plus graves que les révélations du journaliste d’investigation tournent autour de centaines de millions de francs CFA.
Monsieur le Ministre des Mines, cette nouvelle affaire aux contours flous vient  à nouveau éclabousser votre département, et créé de ce fait un manquement à la gouvernance vertueuse tant attendue par le Peuple d’un pouvoir post insurrectionnel. Ce scandale intervient juste quelques mois après celui dit du charbon fin qui a fortement éclaboussé votre département et indigné tout le Burkina Faso. Il est vrai que le dossier BNAF ne vous met pas directement en cause, cependant le simple fait que cette structure soit directement rattachée à votre cabinet vient peindre encore en noir votre gestion de la chose publique. 
Monsieur Oumarou Idani,  sauf votre respect, nous pensons que la coupe est désormais pleine. Pour un retour de la quiétude dans votre département, nous pensons que vous devez tirer toutes les conséquences de cette autre affaire lugubre pour annoncer votre démission.

Le Burkina Faso vit actuellement une période très difficile au plan sécuritaire, il ne faut pas accentuer la douleur du Peuple en bradant le patrimoine commun. Votre départ permettra au gouvernement Dabiré de bénéficier d’un brun de légitimité auprès de l’opinion. Et comme le dit l’adage : << il faut savoir quitter les choses avant qu’elles vous quittent >>.


Monsieur le Ministre, tout en souhaitant que vous prendrez la décision salutaire qui libérera tout le Peuple, veuillez recevoir cette lettre ouverte comme le gage de notre attachement à la gouvernance vertueuse de la choses publique.


Le 14 novembre 2019
Mouvement Citoyen pour la Démocratie-MCD


Sylvain Ouedraogo

Président

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img