spot_img
dimanche 23 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Le Capitaine Traoré aux commissaires de Police : « Soyez des leaders et non des chefs ! »

Le président Ibrahim Traoré a invité, ce jeudi 09 février 2023, les commissaires de police à plus d’engagement dans la lutte contre le terrorisme. C’était à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la première conférence des commissaires de police qui se tient à Ouagadougou ces 09 et 10 février 2023.

Face aux 300 commissaires de police réunis à Ouagadougou pour cette conférence, le chef de l’État a tenu un langage de vérité. Il les a appelé à éviter « la paresse ». « Dans cette guerre, il va falloir arrêter la paresse. Il va falloir verser plus de sueur. La paresse ne nous arrange pas. L’ennemi lui même, il n’est pas paresseux. Vous ne le voyez jamais venir. Et pour arriver, il coule assez de sueur pour arriver à vos positions et pourquoi nous nous voulons pas couler assez de sueur pour aller vers lui. Pourquoi nous nous voulons rester à l’aise à rouler sur nos pistes pour aller tomber dans des embuscades en allant vers lui? Il n’est pas sur les pistes », a-t-il lancé.

Lire aussi Burkina : Les FDS qui ne voudront pas combattre seront « remerciées tout simplement » (Capitaine Ibrahim Traoré)

Pour le chef de l’Etat burkinabè, il faut changer de stratégie de combat et cela passe par le développement de nouvelles intelligences. Il a, ce faisant, appelé les commissaires à être de véritables leaders et non uniquement des « chefs ». « Soyez des leaders et non des chefs. J’insiste là dessus. Je ne dis pas H24 d’être sur le terrain mais souvent il faut y aller. Allez y ! Montrez-leur, voyez les failles, corrigez ! A partir de là, ils vous respecteront. Si le subordonné ne vous sent pas à ses côtés, ne sent pas qu’il y a un plus en vous, mais que vous êtes là à lui donner des ordres, il est réticent. Le commandement, ça commence par là », a-t-il exhorté.

Dans son discours, le Chef de l’État a aussi appelé à un changement de tactique sur le terrain. « Cette guerre ne nous dépasse pas. C’est une guerre d’intelligence. Il va falloir que vous, qui êtes la hiérarchie directe de tous ces hommes qui sont engagés, que vous les instruisiez, que vous les recycliez, que vous les formez à s’adapter à ce nouveau concept », a-t-il souligné tout en les invitant à faire émerger de nouvelles techniques d’adaptation basées notamment sur les moyens de bord. « Que faites-vous de vos téléphones Android. Il n’y a pas meilleurs GPS. Vous avez même des cartes à l’intérieur qui vous permettent de naviguer hors des pistes et d’arriver à vos objectifs. Utilisez tous les moyens. L’ennemi n’est pas plus intelligent que vous. C’est une guerre d’intelligence. Autant l’ennemi fait des pièges autant vous pouvez en faire. Autant il cherche le renseignement autant vous pouvez en faire pour peu qu’il n’y ait pas de la paresse », a-t-il déclaré.

Lire aussi Lutte antiterrorisme : Bientôt une réorganisation de la police nationale sur le terrain

Soulignons que cette conférence se tient sous le thème:  » La Police Nationale à l’ère de la modernisation institutionnelle et des défis sécuritaires émergents ». Elle réunit 300 commissaires de police venus de toutes les régions du pays.

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img