spot_img
mardi 16 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Justice :  » Monsieur Siguiré est un délinquant primaire (…) dangereux » (Avocat CGT-B)

Le procès de laffaire opposant la Confédération générale des travailleurs du Burkina Faso (CGT-B) à l’écrivain Adama Amadé Siguiré suit son cours du côté du tribunal de grande instance Ouaga 1. Les avocats de la partie civile demandent la condamnation du prevenu à la hauteur de l’infraction qu’il a commise.

Pour Me Séraphin Somé, avocat de la CGT-B, le prévenu, bien qu’il soit un délinquant primaire, « est un délinquant primaire dangereux ». Selon l’avocat, les actes du prévenu sont si dangereux qu’il convient de le recadrer à temps « pour éviter les dérives plus graves ». « Vous avez affaire à un monsieur qui s’est investi d’une mission messianique: exterminer tous ceux qui, pour lui, sont contre la transition. Vous avez affaire à un monsieur qui fait l’apologie de l’extermination de ceux qui ont un avis contraire. Même ceux qui sont sur les plateaux télés et qui ont des avis contraires, si vous dites des choses qu’il ne partage pas, vous aurez le shérif Siguiré devant vous », a-t-il regretté.

Me Somé a en outre indiqué que ce procès n’a pas été intenté contre M. Siguiré parce qu’il représenterait le gouvernement. « D’ailleurs il n’a aucune qualité pour le faire. Ce procès n’a pas été intenté contre Siguiré parce qu’il se réclame soldat de la communication. Ce procès a été intenté contre Siguiré parce qu’un citoyen a fait des publications qui portent atteinte à la CGTB. Est-ce que la CGT-B devait aiguiser des machettes pour se mettre à chercher M. Siguiré dans la ville? Non. Nos clients sont des citoyens exemplaires. C’est pourquoi ils se sont retournés vers vous et ils attendent que vous leur rendiez justice », a-t-il ajouté insistant sur le caractère « dangereux » du prévenu en face. « Monsieur Siguiré est un délinquant primaire mais un délinquant primaire dangereux », a martelé Me Séraphin Somé.

Lire aussi : Procès CGT-B vs Adama Siguiré : La CGT-B réclame plus de 20 millions FCFA à titre de dommages et intérêts

Oumarou KONATE

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

  1. Si la justice accorde 3 mois d’emprisonnement et une amende de 500.000f assortie le tout d’un sursis c’est désolant !!
    Amadé Adama Siguiré devait être condamné pour 3 ans d’emprisonnement ferme avec une amende de 50 millions de franc CFA. Cela permettrait de recadrer les délinquants de son genre!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img