spot_img
jeudi 18 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Journée mondiale contre le SIDA : Appui alimentaire de Africa Global Logistics Burkina Faso, pour le renforcement de l’observance des traitements aux ARV chez les enfants vivant avec le VIH

Des enfants vivant avec le VIH-SIDA regroupés au sein de l’Association African solidarité (AAS), ont reçu un don de vivres de la part de la société Africa Global Logistics Burkina Faso (AGL-BF). Ce don d’un kit complet composé de sacs de riz, de sacs de spaghetti et de bidons d’huile a été remis aux bénéficiaires, le samedi 16 décembre 2023 au siège de l’AAS. La remise de ce don entre dans le cadre de la Journée Mondiale de lutte contre le VIH-SIDA célébrée le 1er décembre de chaque année.

Le Virus de l’Iimmunodéficience Humaine (VIH) reste une pathologie grave qui continue de faire des victimes auprès des populations. Dans les opérations de riposte contre cette maladie, les personnes victimes, notamment les enfants peuvent compter sur l’appui d’Africa Global Logistics Burkina Faso (AGL-BF). En effet, AGL-BF, dans son engagement social, a apporté un appui alimentaire pour le renforcement de l’observance des traitements aux Antirétroviraux (ARV) chez les enfants vivant avec le VIH en partenariat avec l’Association African Solidarité (AAS). Il s’agit d’un don composé de kit pour chaque enfant, à savoir, un sac de riz de 25kg, un sac de spaghetti et un bidon d’huile.

Joachim Ouédraogo, Directeur des ressources humaines (DRH) de AGL, a fait noter que ce don vise à aider le gouvernement et les OSC dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH

Selon Monsieur Joachim Ouédraogo, Directeur des ressources humaines (DRH) de AGL, ce don fait suite aux actions de prévention et de dépistage initiées par les collaborateurs d’AGL-BF, le 5 décembre dernier à Ouagadougou et à l’agence AGL de Bobo-Dioulasso, pour sensibiliser contre le VIH-SIDA et limiter les risques de contamination et qui a connu la participation de plus de 150 personnes au test de dépistage volontaire. « Ce don de vivres, vise à accompagner les organisations de la société civile et le gouvernement dans la prise en charge des enfants victimes du SIDA qui sont souvent stigmatisés et laissés dans le dénuement ; il vient notamment renforcer l’observance de la prise d’ARV chez les enfants », a indiqué Monsieur Joachim Ouédraogo. À travers ces actions, AGL-BF démontre son attachement à la santé de ses collaborateurs et au bien-être des populations.

Monsieur Pascal Tiendrebeogo, représentant le président de l’Association African solidarité (AAS) n’a pas manqué de traduire ses vifs remerciements à AGL-BF pour avoir fait parler son cœur. « Ce don nous va droit au cœur. C’est une contribution de taille au profit des enfants. C’est sûr que cela va donner du sourire et de la joie aux enfants dans cette période de préparation de la Noël », s’est-il satisfait. 

Le DRH (chemise à droite) de AGL-BF remettant symboliquement le don au responsable de AAS (T-shirt à gauche)

Monsieur Pascal Tiendrebeogo a, du reste, rassuré AGL-BF du bon usage qui sera fait du don. Il est à rappeler que l’entreprise n’est pas à son premier geste. A la rentrée scolaire 2023-2024, 360 pensionnaires avaient déjà bénéficié de kits scolaires de la part d’AGL Burkina Faso. Il a promis que ces dons seront utilisés à bon escient et iront directement aux bénéficiaires. M. Tiendrebeogo a émis le souhait que le partenariat avec AGL-BF s’étende à d’autres domaines, notamment sur le plan sanitaire, sur le plan du développement humain.

Un sacerdoce !

Des bénéficiaires très heureux de recevoir des Kits de vivres de la part de AGL-BF

S’adressant aux enfants, M. Ouédraogo, DRH de AGL, les a invités à la résilience et au courage. « Décembre, c’est la période des fêtes, notamment la Noël, fête des enfants. Vous devez recevoir ce don avec beaucoup de joie, d’enthousiasme. Il ne faut surtout pas vous dire que le présent est sombre et baisser les bras. Il faut regarder l’avenir. D’autres qui étaient dans des situations plus difficiles que vous, ont réussi. Ils n’ont pas baissé les bras. Ayez cela en tête », leur a-t-il lancé.

Du reste, il a émis le vœu de voir ces enfants frapper à la porte de AGL-BF pour des stages et autres demandes d’emploi.

Aux parents, Joachim Ouédraogo a loué leur courage et le sacrifice quotidien qu’ils consentent pour s’occuper des enfants vulnérables. « Certes, nous poursuivons le gain économique, mais il est important de pouvoir se retourner et aider les personnes en difficulté. C’est cela avoir un cœur. Je saisis cette occasion pour féliciter AAS, celles et ceux qui travaillent pour les enfants. C’est un sacerdoce de pouvoir s’occuper des enfants, surtout ceux qui ont le plus besoin de nous », les a-t-il encouragés.

Une photo de famille avec des responsables de AGL-BF et ceux de AAS

À propos de Africa Global Logistics Burkina Faso (AGL-BF), elle est présente au Burkina Faso dans le transport et la logistique. L’entreprise emploie aujourd’hui plus de 400 collaborateurs burkinabè et génère plus de 350 emplois indirects à travers notamment ses agences à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. AGL-BF mène également des actions de solidarité au bénéfice des populations en partenariat avec des ONG, notamment l’aide à la scolarisation et à la réinsertion sociale des jeunes et la sensibilisation à la préservation de l’environnement.

Il convient également de préciser que l’AAS est a été créée en 1991 avec pour but de contribuer à l’élimination de la pauvreté surtout celle qui résulte du VIH/SIDA. Elle apporte son appuie surtout aux orphelins, aux enfants vivant avec le VIH et aux personnes vulnérables. AAS a, à sa charge, 200 enfants orphelins et une centaine d’enfants infectés du VIH-SIDA.

Mathias Kam

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img