spot_img
dimanche 19 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Journée des coutumes et traditions : Le Mogho naaba remet du nécessaire rituel pour des sacrifices en faveur de la paix

A l’occasion de la commémoration de la Journée nationale des Coutumes et traditions, le Mogho naaba Baongho a remis ce mercredi 15 mai 2024, du « nécessaire rituel » aux sacrificateurs de sa Cour, pour des invocations en faveur de la paix au Burkina Faso.

Quelques béliers, des poulets et d’autres objets rituels, c’est un aperçu des éléments remis aux sacrificateurs du Royaume ce matin. Ces derniers sont chargés des libations dans le royaume. Et en ce jour spécial, ils auront pour tâche d’invoquer les ancêtres du Royaume Moosé pour un retour de la paix, la cohésion sociale et une bonne saison hivernale au Burkina Faso.

Entre autres sacrificateurs, il s’agit du Waogdgnaaba, du Kadioognaaba et du Bagnaaba. « Ils auront la mission de faire les libations pour le retour de la paix dans notre pays. Cette année, Dieu et les ancêtres ont fait que les autorités de la transition nous ont consacré une journée. C’est une grande joie pour les coutumiers et les traditionalistes », a déclaré le Ouidi Naaba après la cérémonie.

Tôt dans la matinée, la Cour a, faut-il le souligner, organisé une cérémonie de sortie spéciale pour Sa Majesté. « Cette cérémonie que vous avez vue ce matin, c’est le Yisgou. C’est une cérémonie spéciale. Chaque matin, tous les ministres du Chef doivent venir pour sa sortie. Mais comme c’est une cérémonie spéciale, c’est pourquoi nous l’avons fait », a confié le Ouidi Naaba.

Au cours cette journée, il est également prévu une Conférence publique sur le thème « Naab-a Zid-wendé neb paga tenga ou l’osmose des croyances des gens de la terre et des gens du pouvoir ».

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img