spot_img
samedi 22 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

France: L’armée teste un nouveau missile nucléaire à moyenne portée

L’armée française vient d’effectuer un tir d’essai de son missile nucléaire à moyenne portée air-sol ASMPA rénové. Il a été lancé à partir d’un Rafale B. Une occasion de réaffirmer le maintien de la posture dissuasive de la France, a annoncé futura sciences.

Hier, informe futura sciences, les Forces aériennes stratégiques françaises ont à nouveau réalisé un exercice avec un tir d’essai à partir d’un Rafale B pour évaluer le missile nucléaire air-sol ASMPA en version rénovée (ASMPA-R). Le vol et le tir qui étaient « représentatifs d’un raid nucléaire », selon le communiqué du ministère des Armées, ont eu lieu au-dessus du territoire national.

Le missile était évidemment dépourvu de sa charge militaire. L’ASMP-R est propulsé par un statoréacteur qui lui permet d’atteindre Mach 2. Il est manœuvrable et peut évoluer à différentes altitudes. L’arme pèse 800 kilos et est longue de cinq mètres. ASMPA est conçu pour frapper sa cible avec une charge nucléaire de 300 kilotonnes (kt) à une portée maximum de 500 kilomètres.

Ce test intervient en pleine guerre Russie-Ukraine où le président français Emmanuel Macron préconise l’envoi de troupes au sol pour combattre les Russes. Pour la Russie, cette initiative comporte des risques pour la France car ses soldats seront « tués » et rapatriés accompagnés du drapeau tricolore. « On va tuer tous les soldats français qui vont venir sur le sol ukrainien », avait vigoureusement réagi Piotr Tolstoi, vice-président de la Duma russe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img