spot_img
dimanche 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Fonds de soutien patriotique : Sur une prévision de 100 milliards de FCFA en 2024, 31 milliards récoltés au premier trimestre de l’année

La première session ordinaire de l’année 2024 du Conseil d’Orientation du Fonds de Soutien Patriotique (FSP) se tient ce mardi 26 mars 2024 à Ouagadougou. Elle est placée sous la présidence du Premier ministre, Me Apollinaire Kyelem de Tambela. Au cours de ce conseil, il est ressorti qu’à la date du 12 mars, 31 milliards 2 millions 679 mille 918 F CFA (31 002 679 918) ont été mobilisés sur une prévision de 100 milliards pour l’année 2024, soit 31%, au titre du Fonds de soutien patriotique.

Face à la gravité de la crise sécuritaire, le Gouvernement de Transition s’est fixé comme priorité majeure le rétablissement et le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national.

Le présidium de la première session ordinaire de l’année 2024 du Conseil d’Orientation du FSP

Pour y parvenir, le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré, a lancé un appel à mobilisation des filles et fils du Burkina Faso à s’investir pleinement dans la lutte pour la défense de la patrie. C’est ainsi que le Gouvernement a institué par décret n° 2023-0021/PRES TRANS/PM/MDAC/MATDS/MEFP du 23 janvier 2023, le Fonds de Soutien Patriotique (FSP) pour une durée d’un an renouvelable au besoin. L’objectif du FSP est de collecter et centraliser les contributions financières « des patriotes et des amis » du Burkina Faso, en vue de soutenir et accompagner les efforts de défense et de sécurisation du territoire national.

Selon le ministre en charge de l’économie, Dr Aboubakar Nacanabo, à l’échéance de l’année 2023, les efforts conjugués des différentes parties prenantes ont permis d’engranger des « résultats majeurs » tant sur le plan de la mobilisation des ressources, de l’acquisition des moyens nécessaires au renforcement des capacités opérationnelles des VDP, qu’au niveau de l’animation des organes de gouvernance et de gestion du fonds. Pour le bilan de l’année 2023, en moins de 10 mois de fonctionnement, le FSP a mobilisé 99 milliards 039 millions 035 mille 500 FCFA à la date du 31 décembre 2023, sur une prévision de 80 milliards de FCFA, soit un taux de recouvrement de 123,80%.

Tableau des encaissements par mode de collecte

Les dépenses effectuées de janvier à décembre 2023 se chiffrent à 76 187 996 129 FCFA réparties comme suit : Dépenses de personnel, 36 156 733 500 FCFA et Acquisition d’équipements de carburant, de formation et de service, 40 031 262 629 FCFA. Et à en croire le Secrétaire général du ministère de l’économie, Vieux Abdoul Rachid Soulama, président du comité de gestion du FSP, l’affectation des ressources à la Brigade des Volontaires pour la défense de la patrie (BVDP) n’équivaut pas directement à leur exécution. En effet, a-t-il expliqué, l’exécution des dépenses se fait en fonction des besoins et de leur nature. Les dépenses de personnel payées chaque mois entrainent des décaissements effectifs des ressources. Par contre, celles exécutées par voie de contrat ne sont payées qu’après service fait. Par conséquent, les ressources affectées au cours de l’année 2023 n’ont pas été entièrement dépensées en 2023.

Le Premier ministre dans son discours lu par le ministre Dr Aboubakar Nacanabo, a rassuré qu’effectivement, « le FSP a accompli véritablement sa mission qui est d’assurer le fonctionnement des groupes communaux et nationaux de Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et à prendre en charge leurs rémunérations, leurs dépenses de formation, d’acquisition d’équipements collectifs et individuels et de soins de santé ».

Tableau du bilan du premier trimestre de l’année 2023

Déjà plus de 31 milliards de FCFA mobilisés en mars 2024 !

À la date du 12 mars, 31 milliards 2 millions 679 mille 918 F CFA ont été mobilisés sur une prévision de 100 milliards pour l’année 2024, soit un taux de recouvrement de 31%. Ce sont des chiffres jugés « satisfaisants » rendus publics par le Comité de gestion du FSP.

Dr Aboubakar Nacanabo, ministre de l’économie, saluant les efforts des contribuables au FSP

Me Apollinaire Kyelem de Tambela, dans son discours a salué « les résultats forts louables » atteints dans un contexte socioéconomique et politique sous-régional et international difficile (qui) sont à mettre à l’actif de l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion du fonds et de l’esprit patriotique des donateurs. Me Kyelem de Tambela a traduit son entière satisfaction, et a adressé ses encouragements à poursuivre dans cette dynamique en vue de répondre d’une part aux objectifs assignés au FSP et d’autre part, aux exigences d’efficacité, de transparence et de redevabilité, « socle de la gouvernance vertueuse que le peuple burkinabè appelle de tous ses vœux ». Le Premier ministre a, du reste, annoncé qu’à la demande du gouvernement, l’ASCE-LC, a diligenté une mission d’audit du FSP. Un rapport provisoire de la mission a été produit et le rapport définitif est en cours de finalisation.

Il convient de préciser que cette première session de l’année du Conseil d’orientation du FSP s’appesantira sur l’examen du bilan 2023 de mise en œuvre du FSP ; l’examen et l’adoption du premier rapport de gestion 2024 du Fonds de Soutien Patriotique (FSP) ; l’examen et l’adoption du projet d’affectation des ressources aux bénéficiaires. En outre, elle permettra d’évaluer les performances réalisées après la tenue de la dernière session, d’échanger sur les difficultés d’ordre stratégique, organisationnel, fonctionnel, technique et de formuler de nouvelles orientations en vue d’améliorer la gestion du FSP.

Mathias Kam
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img