spot_img
mercredi 24 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Journées nationales d’engagement patriotique : Le ministre Edasso Bayala appelle les Burkinabè au civisme et à la citoyenneté responsable

Le Ministre de la Justice et des droits humains, chargé des relations avec les institutions, Garde des sceaux, Me Edasso Rodrigue Bayala, a présidé dans la matinée de ce mardi 26 mars 2024, la traditionnelle montée des couleurs au sein de son département. L’activité qui s’est tenue au Tribunal de grande instance Ouaga 1, a servi de cadre pour le lancement officiel des Journées nationales d’engagement patriotique et de participation citoyenne (JEPPC).

Ils étaient plus d’une centaine de travailleurs à se mobiliser ce mardi au TGI Ouaga 1, pour sacrifier à cette montée des couleurs. Autorités administratives, personnel de l’institution judiciaire et agents de l’administration pénitentiaire, ont tous répondu présents, pour réaffirmer leur attachement à la mère patrie.

Vidéo – Le ministre en charge de la justice, Edasso Bayala, s’exprime après la montée des couleurs

C’est à l’unisson et en chœur comme un seul homme, qu’ils ont entonné l’hymne national du Burkina Faso, le ditanyè. Après le cérémonial de montée des couleurs, le Ministre Edasso Bayala a rappelé le caractère fondamental des Journées nationales d’engagement patriotique et de participation citoyenne instaurées par le gouvernement.

A l’entendre, en instituant ces journées, le gouvernement de la transition entend consolider, d’une part, les bases de la nation burkinabè, et d’autre part, raffermir le vivre-ensemble entre les citoyens. De façon concrète, a-t-il dit, il s’agira de raviver le sentiment d’appartenance au même pays, d’identifier et magnifier les cas d’engagement patriotique et de participation citoyenne, de partager les meilleurs exemples de participation citoyenne et de cultiver l’esprit de veille citoyenne, de patriotisme, de civisme et d’une citoyenneté responsable.

Me Edasso Rodrigue Bayala, Ministre de la Justice et des droits humains chargé des relations avec les institutions, Garde des sceaux

Il s’agira également à travers ces journées, de promouvoir le savoir et les innovations endogènes dans l’ensemble des secteurs d’activités, de créer une émulation dans la production et la consommation des produits nationaux et d’inculquer aux populations les valeurs de paix et de cohésion sociale.

Me Edasso Bayala a fait savoir que le lancement des JEPPC ce 26 mars n’est pas fortuit. « Il s’agit en effet d’une date hautement historique pleine de symboles. C’est le 26 mars 1983, que le père de la révolution, le Capitaine Noël Isidore Thomas Sankara, alors Premier ministre du Conseil du salut du peuple, a prononcé son premier discours sur l’impérialisme devant le peuple voltaïque. A travers ce discours, il invitait le peuple à l’engagement et à la mobilisation contre l’impérialisme (…) Ce discours consacre l’engagement patriotique du peuple burkinabè. Il nous interpelle et nous rappelle que l’avenir et le devenir de notre Nation reposent sur notre responsabilité individuelle mais aussi collective », a-t-il indiqué appelant, ainsi, l’ensemble des ses collaborateurs et des citoyens, à l’union autour des valeurs qui fondent la Nation notamment le patriotisme, l’engagement citoyen et le civisme. Pour lui, ces journées d’engagement patriotique doivent éveiller en chaque Burkinabè un sursaut patriotique et « nous faire comprendre que c’est au prix des efforts et des sacrifices que nous pourrons résister à l’adversité pour poursuivre ensemble l’œuvre de construction de la Patrie ».

Le ministre et une vue du personnel de son département à cette montée des couleurs

Plusieurs activités sont inscrites au programme de ces journées, aux dires du Chef du département de la Justice et des droits humains. Il est prévu entre autres, des activités de sensibilisation, d’échanges et de concertations sur l’ensemble du territoire. « Il s’agit de l’organisation des activités de promotion de l’engagement patriotique et de la citoyenneté, l’organisation des travaux d’intérêt commun éco-citoyens, des activités de promotion des produits nationaux à travers la vulgarisation du concept Consommons national, des activités de promotion des valeurs traditionnelles et culturelles dans les différents secteurs d’activités et la vulgarisation des savoirs endogènes », a-t-il confié. Ces JEPPC offrent ainsi, selon le ministre, une occasion de développer le Burkina Faso par les Burkinabè et pour les Burkinabè. Il a appelé l’ensemble de ses collaborateurs à une mobilisation exceptionnelle pour assurer le succès de ces activités.

Une vue du personnel des GSP à la montée des couleurs

Pour rappel, les Journées d’engagement patriotique et de Participation citoyenne ont été instaurées par le Capitaine Ibrahim Traoré et son équipe gouvernementale, en novembre 2023. Ces journées, célébrées le 26 mars et le 2 octobre de chaque année durant 15 jours, se veulent une occasion de renforcement de la conscience patriotique et de promotion de l’engagement citoyen.

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img