spot_img
vendredi 7 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Energie : La ministre Maminata Traoré s’imprègne du fonctionnement des centrales de Komsilga et de Zagtouli

La ministre en charge de l’Energie, Dr Maminata Traoré/Coulibaly a effectué, le mercredi 21 septembre 2022, une visite sur le site de la centrale thermique de Komsilga et celui de la centrale solaire de Zagtouli. L’objectif étant, selon ses dires, de s’assurer du fonctionnement normal desdites centrales et de rassurer les populations de l’engagement de son département à leur fournir l’énergie au quotidien.

C’est par la centrale thermique de Komsilga que Dr Maminata Traoré/Coulibaly a entamé son immersion. Des salles de stockage, à la salle des machines en passant par la salle de contrôle et celle de l’évacuation de l’énergie, toutes les composantes de la centrale ont été passées en revue par la ministre et ses collaborateurs.

Après sa visite, elle a rencontré le personnel de la Société nationale burkinabè de l’Électricité (SONABEL) qu’elle a félicité pour les efforts consentis en vue de fournir quotidiennement l’électricité aux populations burkinabè. Dr Maminata Traoré/Coulibaly les a exhortés à rester engagés pour les sentiers futurs. « Je suis venue vous demander de continuer parce que quand les citoyens sont contents, c’est à votre honneur. Si vous faites quelque chose et que vous sentez que vous êtes utiles à la société, il n’y a rien de tel», a-t-elle exhorté tout en les rassurant de sa disponibilité à les écouter pour faire avancer les choses.

La ministre en charge de l’Energie, Dr Maminata Traoré/Coulibaly a salué les efforts du personnel de la SONABEL

A la centrale thermique de Zagtouli, la ministre de l’énergie a aussi pris la température des choses. Du champ des plaques solaires, à la salle de contrôle, elle a fait le tour de toutes les installations de la centrale. Au terme de sa visite, Maminata Traoré/Coulibaly s’est réjouie de ce qu’elle a pu observer sur le terrain. « L’objectif de cette visite, c’était de s’assurer que les centrales marchaient et c’est ce que j’ai pu constater. Il y a même eu des efforts supplémentaires qui sont faits et je voudrais donc féliciter le personnel au regard de ce que j’ai vu et au regard aussi des perspectives», a-t-elle déclaré.

La patronne du département de l’Energie burkinabè a, par ailleurs, assuré que son département fournira encore plus d’efforts afin d’améliorer la production déjà existante mais aussi pour augmenter la capacité de production. « Aujourd’hui, l’énergie ne devrait pas être un luxe. Il est vrai que c’est un bien précieux, mais elle ne doit pas être un luxe. Nous allons nous atteler à améliorer ce que nous avons déjà, mais aussi à augmenter les capacités », s’est exprimé le ministre.

Plusieurs actions en vue, pour améliorer la production de l’électricité au Burkina Faso

La centrale solaire de Zagtouli, d’une capacité de 33 Mégawatts

Present aux côté de la ministre au cours de la visite, le Directeur général de la SONABEL, Daniel Sermé, a expliqué l’importance des deux centrales visitées, dans le dispositif de production de l’électricité de la nationale burkinabè de l’électricité . A l’en croire, la centrale solaire de Zagtouli d’une puissance de 33 Mégawatts, ne dispose pas d’équipements de stockage pour le moment.

Ainsi, elle ne peut produire de l’électricité qu’au cours de la journée, alors que la centrale thermique de Komsilga d’une puissance installée de 90 Mégawatts, produit permanemment de l’énergie. « Pour le solaire, on n’a pas d’outils de stockage pour le moment, mais ça va venir, et cela va permettre de stocker l’électricité et de pouvoir fonctionner même la nuit. Sinon actuellement toutes les centrales solaires ne fonctionnent que la journée», a-t-il fait remarquer.

Le Directeur général de la SONABEL, Daniel Sermé a annoncé des series de perspectives dans la production de l’énergie au Burkina

Le directeur a cependant annoncé une série de perspectives en cours, en vue d’améliorer la production, la maintenance et la distribution de l’électricité au Burkina Faso. « Nous avons en vue, la construction d’une centrale à Ouaga Nord-Ouest sur la route de Ouahigouya, de 42 Mégawatts, et il est prévu là-bas un stockage de 10 Mégawatts, qui va permettre de lisser les courbes de charges. Au delà de ça, on va faire du stockage de masse pour pouvoir produire même la nuit», a-t-il annoncé.

Quant aux travaux d’extension de la centrale thermique de Komsilga qui était prévue en 2020, le directeur général de la SONABEL a fait savoir que les 50 mégawatts ont été déportés à la centrale thermique de Kossodo qui était la plus appropriée. Selon lui, pour faire ce genre d’installation, il faut faire des simulations électriques, et ces simulations ont indiqué que Kossodo était le plus urgent.

La ministre Maminata Traoré/Coulibaly et ses collaborateurs pendant la visite

Daniel Sermé a aussi ajouté qu’il est prévu la réalisation de 50 autres mégawatts à Komsilga. « Les dossiers sont finalisés. On a récemment lancé un appel d’offres pour recruter le consultant qui va nous accompagner dans la supervision de ces travaux. L’appel d’offres est en cours et nous allons recruter l’entreprise qui va construire la centrale », a-t-il confié, en informant également qu’une commande de pièces de rechanges est déjà en cours en vue de la maintenance des équipements.

Il est prévu également, selon ses dires, un renforcement des lignes électriques en vue de favoriser une meilleure distribution de l’énergie.

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img
error: Le contenu est protégé !!