spot_img
dimanche 23 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Effort de guerre : « Il y a des gens qui ont accepté d’aller à 5%… » de leur salaire (ministre Aboubakar Nacanabo)

Comment sera opérationnalisé le Fonds de Soutien patriotique (FSP) ? Le gouvernement a répondu à cette interrogation à travers un point de presse animé par le ministre en charge de l’économie, Dr Aboubakar Nacanabo, le vendredi 20 janvier 2023 à Ouagadougou.

La crise sécuritaire qui a engendré celle humanitaire a entrainé « une pression accrue sur les finances publiques », foi du ministre en charge de l’économie qui pose face à cette situation des « besoin de plus en plus croissants et des ressources limitées ». Pour cela, dit-il, le gouvernement en appelle à « un sursaut à travers l’appel à contribution de tous et de chacun, en fonction des possibilités ou des obligations, en vue de soutenir la stratégie nationale de lutte contre le terrorisme ». 

En clair, il est demandé aux Burkinabè de contribuer à l’effort de guerre en cédant une partie de leur salaire au FSP qui se veut « un instrument unique pour la collecte et la gestion transparente et efficace de contributions financières en vue de soutenir les efforts de défense et de sécurisation du territoire national ». Pour ce faire, ceux qui voudront contribuer peuvent le faire par « des paiements directs, par précompte, par préfinancement et par répartition », et ce, à travers un dispositif de collecte constitué du « réseau du Trésor public, des comptes de téléphonies mobiles et de tout autre canal autorisé ».

Lire aussi : Prélèvement 1% des salaires des travailleurs : C’est pour « prendre en charge des VDP » (Dr Aboubacar Nacanabo)

Le ministre a salué l’engagement des Burkinabè à contribuer à l’effort de guerre. « Nous sommes partis sur la base de 1% mais aujourd’hui il y a des gens qui ont accepté d’aller à 5%; 3%… », a-t-il laissé entendre le ministre Nacanabo, relevant que l’idée n’a jamais été de faire du prélèvement des 1% des salaires des travailleurs une « obligation ».

« S’agissant spécifiquement des contributions volontaires des travailleurs notamment la cession volontaire sur le salaire, un formulaire a déjà fait l’objet de large diffusion et la collecte des formulaires renseignés a déjà débuté », a rappelé M. Nacanabo. Il convient précise que pour la fonction publique d’Etat, les travailleurs qui désirent contribuer doivent soumettre le formulaire de cession renseigné, « au niveau des Directions ou les services des ressources humaines ou l’envoyer à l’adresse électronique : fsp.pg@tresor.gov.bf »

En ce qui concerne les autres structures notamment la fonction publique territoriale, la fonction publique parlementaire, les établissements publics de l’Etat, les entreprises publiques et le secteur privé, « le formulaire de cession renseigné doit être déposé au niveau de leurs services de solde respectifs », a-t-il ajouté tout en rappelant que le relevé d’identité complet du compte trésor peut être téléchargé sur la plateforme : www.mobilisation.gov.bf . Mais à quoi va servir le FSP ?

Le FSP pour les salaires et prise en charge des VDP

« Les ressources du FSP sont destinées à financer les dépenses des Volontaires pour la Défense de Patrie (VDP) notamment leur rémunération, les dépenses d’équipement et le carburant », a précisé le Dr Aboubakar Nacanabo.

Lire aussi : Burkina Faso : Recrutement de 35 000 VDP communaux

Et sur la gestion du fonds, le ministre en charge de l’économie a rassuré que « des dispositions ont été prises pour que [sa] bonne gouvernance (…) soit une réalité », a-t-il assuré. En effet, il a indiqué qu’il y aura un Conseil d’orientation présidé par le Premier ministre, qui comprend la société civile, les syndicats et les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), les partis politiques…

Aussi, a-t-il ajouté que ledit fonds est soumis au contrôle de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC) ou de tout organisme ou association de lutte anti-corruption légalement reconnu. 

Enfin, « ce fonds est instauré pour une durée d’un an renouvelable en cas de besoin » et « peut être dissout dès la disparition de son objet »; et dans ce sens, « les ressources non utilisées du FSP sont reversées au Trésor public »

Franck Michaël KOLA

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img