spot_img
dimanche 25 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Education : l’AESO appelle à la solidarité avec la lutte des enseignants

L’association des Elèves du Secondaire de Ouagadougou (AESO) était face aux journalistes ce vendredi 18 janvier 2019. Au cours de la  conférence de presse, Dramane Sankara et ses camarades ont donné leur avis sur la crise que traverse le monde éducatif.

« J’appelle l’ensemble des élèves de la ville de Ouagadougou à se solidariser avec la lutte des enseignants » a affirmé le coordonnateur de l’Association des Elèves du Secondaires de Ouagadougou AESO). Face à la crise au sein de leur milieu, l’AESO fustige le gouvernement. « Le gouvernement Kaba, non content de ne pas appliquer le protocole, travaille à le vider de sa substance. Cette situation bien déplorable ne surprend guère notre organisation qui est habituée aux manœuvres dilatoires et aux retournements de veste en quart de tour des autorités actuelles » a lancé Dramane Sankara. L’AESO avec à sa tête son coordonnateur rejette alors la responsabilité de la crise dans le secteur éducatif au gouvernement.

Cette rencontre avec les Hommes de médias a été l’occasion pour Dramane Sankara et ses camarades d’inviter le gouvernement à prendre « à bras le corps » la résolution de cette crise qui « menace et compromet » l’avenir des élèves. « Nous lançons un appel pressant au gouvernement à se pencher de façon diligente sur la plateforme de la coordination nationale des syndicats de l’éducation pour sauver notre système éducatif » a souligné le coordonnateur de l’AESO.

Tout en invitant ses camarades militants à participer « massivement » aux assemblées générales de l’AESO, Dramane Sankara leur demande de « se tenir prêt pour d’éventuels mots d’ordre que commanderait l’évolution de la situation ».

Tinga la terre
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img