spot_img
jeudi 18 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Dialogue politique : le Burkina et l’Union européenne se concertent pour parer aux plus urgents

La ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, Olivia Rouamba, a pris part aux côtés d’autres membres du Gouvernement, aux travaux de la 16e session du Dialogue politique entre le Burkina Faso et l’Union européenne et ses États membres, apprend-on de la Direction de la communication dudit ministère.

Le Dialogue politique entre le Burkina Faso et l’Union européenne et ses États membres est un cadre de dialogue annuel pour passer en revue la coopération entre les deux entités. Il s’agit de faire le point des secteurs prioritaires en phase avec la vision du Gouvernement de Transition.

« La sécurité et la reconquête du territoire national sont des piliers très prioritaires et les différentes thématiques qui seront abordées doivent principalement prendre en compte ces aspects prioritaires » a indiqué la cheffe de la diplomatie burkinabè.

Le ministre d’Etat en charge de la Fonction publique, Bassolma Bazié, représentant le Premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyélem De Tambela a salué la tenue de ce cadre de dialogue. Il soutient que « la situation exceptionnelle que vit le Burkina Faso requiert un plan d’action ambitieux et réaliste dont l’implantation exige un soutien franc, constant et approprié de tous les partenaires du Burkina Faso ».

Bassolma Bazié a alors invité les participants à mener des discussions constructives à même d’apporter des réponses multiformes aux attentes légitimes des braves populations burkinabè.

L’Union européenne a de son coté, rassuré de ses bonnes dispositions. Le chef de la délégation de l’UE, Bernard Quentin a indiqué que son institution entend répondre de manière aussi complète que possible aux demandes déjà exprimées non seulement mais aussi à celles qui pourraient être exposées à l’occasion de ce dialogue.

C’est une forte délégation du Gouvernement burkinabè, composée des ministres en charge de la Fonction publique, des Affaires Étrangères, de l’Action humanitaire, de l’Economie et de la Sécurité ainsi que des experts de ces départements qui prennent part à la 16e session du dialogue politique entre le Burkina Faso et l’Union Européenne et ses États membres.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img