spot_img
mercredi 28 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Défense: La promotion Norbert Zongo prête au combat


La cérémonie de sortie de la 9ème promotion des élèves officiers spécialistes s’est tenue le 25 juin 2019 au camp Guillaume Ouédraogo. Elle a été patronnée par le ministre de la Défense Moumina Chériff Sy. Dix-sept officiers spécialistes ont reçu leurs épaulettes au cours de cette cérémonie.
L’armée burkinabè s’étoffe de dix-sept nouveaux spécialistes pour soutenir les différentes opérations militaires. Ce sont donc des médecins, des pharmaciens, des informaticiens, des gestionnaires en ressources humaines et des juristes qui viennent renforcer l’effectif de l’armée burkinabè.

Le Chef d’Etat-major général des Armées, le général Moïse Miningou, a fait savoir que ces officiers, avant leur formation militaire, disposaient déjà de compétences spécificiques. Il a expliqué que ces officiers qui ont déjà leurs diplômes, c’est-à-dire des spécialistes, ont été recrutés dans l’armée compte tenu du manque d’effectifs. Ces hommes, selon lui ont reçu 9 mois de formation à l’Académie Militaire Georges Namoano au cours duquel ils ont acquis des connaissances et des aptitudes conformes aux objectifs fixés par le commandement afin de les ‘’rendre militaires’’.


Une formation militaire adaptée à la situation sécuritaire


Situation sécuritaire oblige, le CEMGA a fait savoir que la formation a été adaptée à la menace que le Burkina connait en ce moment. « Avant, nous avions à faire à une guerre classique. Aujourd’hui, le problème est que vous ne savez même pas à qui vous avez à faire ». Aussi, du fait que cela ne soit plus le même type de combat classique, le Général Moïse Miningou dit avoir instruit ses subordonnés directs d’adapter la formation à la menace du moment.

Ainsi, il a dit : « ces dix-sept officiers, en plus des modules prévus, ont bénéficié de cours de sensibilisation sur les engins explosifs improvisés et de conférence sur l’éthique et la déontologie de l’officier ».


Des élèves officiers fiers

Cette 9e promotion a choisi pour nom de baptême, Norbert Zongo. Du nom de ce journaliste émérite tué en 1998 à Sapouy.
Pour sa part, le major de la promotion a déclaré: « aux termes de cette formation, nous sommes fiers des connaissances acquises. Nous avons été outillés physiquement, intellectuellement et moralement à servir les Forces Armées Nationales ». Il a terminé son propos en faisant savoir que lui et les siens sont fiers d’appartenir aux forces armées nationales et s’engagent à servir, chacun dans son domaine, avec honneur, loyauté et dévouement le Burkina Faso.
Admis à l’académie militaire le 24 novembre 2018, l’ensemble des 17 élèves officiers, au terme des évaluations ont donc été déclarés aptes le 25 juin 2019 à porter les épaulettes de sous-lieutenant par le Chef d’Etat-major général des armées. Les moyennes varient entre 13/20 (pour la plus faible moyenne) et 17/20 (pour la plus forte moyenne avec une moyenne de classe de 14/20).

Adam’s Ouédraogo
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img