spot_img
lundi 15 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Culture: « Graine d’espoir » forme de jeunes talents

Entre danse, chant, dessin, théâtre, etc. les enfants ont émerveillé le public présent le samedi 25 mai 2019 à la clôture des activités de l’association « Graine d’espoir ». Formés au Théâtre soleil, ces enfants au nombre de 110, ont, à travers leur sketch, dénoncé des faits de société, la corruption, et ont rendu hommage aux Forces de défense et de sécurité (FDS) engagées dans la lutte contre le terrorisme.

A travers le théâtre à cette cérémonie, les enfants ont, après huit mois de travail, rendu le fruit de ce travail qui, d’une part, dénonce la corruption qui ronge nos sociétés, et d’autre part rend hommage aux Forces de défense et de sécurité (FDS).

L’objectif de « Théâtre espoir », à entendre Thierry Ouéda, directeur artistique, est d’avoir des Hommes cultivés, qui comprennent ce que c’est que l’art, « des Hommes qui décideront pour l’art parce qu’ils savent ce que l’art peut apporter à la culture ». « Nous ne voulons pas forcément former des artistes. Nous voulons former des gens civilisés », a précisé M. Ouéda.

Il est soutenu par Ildevert Méda, artiste, qui explique que lorsqu’on espère faire de la pratique artistique un élément de développement holistique de enfant, ce n’est pas pour faire de lui forcément un artiste. Pour lui, l’enfant deviendra artiste que s’il en a la passion. L’objectif de cette formation artistique, a-t-il poursuivi, c’est de donner la chance à l’enfant de s’essayer à des choses. « Chaque instant pris pour agencer des pas de danse ou pour raconter une histoire au publique est un instant de partage qui cultive le vivre-ensemble. On forme l’enfant déjà à la cohésion sociale », soutient-il.

Le représentant du ministère de la culture à cette activité a promis l’accompagnement du département dont il fait partie à cette initiative. « Si cette initiative n’existait pas, il fallait l’initier. Nous allons toujours soutenir cette initiative pour que les graines donnent des fruits, pas des fruits amers, mais des fruits succulents », a-t-il ajouté.

L’initiative « Graine d’espoir » est née en 2014 pour donner plus de chance aux enfants dans le domaine artistique (danse, théâtre, musique, dessin, etc.). 410 enfants avaient été enrôlés pour huit mois de formation au départ, en octobre dernier, mais avec certaines absences et abandons, 110 enfants ont pu terminer le travail.

Armand Kinda
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img