jeudi 25 juillet 2024
spot_img

Coopération militaire : « C’est dans les moments difficiles qu’on reconnaît ses vrais amis » (Aziz Dabo)

Une délégation gouvernementale a rencontré hier mercredi 03 mai 2023, des leaders des partis politiques. Avec ces derniers, la délégation gouvernementale, avec à sa tête le ministre d’État, chargé de la Défense nationale, Kassoum Coulibaly, a fait le point de la situation sécuritaire nationale. Les politiciens ont été mis au parfum de l’actualité sécuritaire et la dynamique de reconquête du territoire national.

Aziz Dabo, représentant le parti politique, la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), au sortir des échanges a trouvé « l’initiative louable et très bonne », malgré la restriction toujours en vigueur des activités des partis politiques. Cette rencontre démontre, foi du vice-président de la NAFA, du respect et de la considération qu’accordent les autorités vis-à-vis des politiques.

Concernant la situation sécuritaire présentée par le Gouvernement, Aziz Dabo et ses collègues ont été unanimes : « il y a du boulot qui est fait (au front, ndlr) ». « Il faut saluer le travail des Forces défense et de sécurité (FDS) et des VDP qui sont sur le terrain. Aussi, l’autre satisfaction, c’est que malgré toutes les difficultés rencontrées, il y a du travail qui est abattu pour le respect des droits de l’homme, parce que tout homme à droit à la vie. Donc c’est comme cela nous apprécions bien-sûr cette Transition », a-t-il déclaré, tout optimiste quant à l’amélioration de la tendance sécuritaire actuelle dans les mois à venir.

La résilience des Burkinabè face à l’hydre terroriste

À cet effet justement, Aziz Dabo n’a pas manqué d’appeler les Burkinabè à l’union sacrée autour de la lutte contre le terrorisme. « Toutes nos actions devraient converger dans le soutien des Forces de défense et sécurité et des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) qui sont engagés au front », a-t-il demandé.

Sur la « Coalition internationale contre le Burkina Faso » évoquée par le ministre d’état, Kassoum Coulibaly, Aziz Dabo n’a pas manquer de rappeler à ces pays « amis » la nature d’un partenariat. Leur main mise dans le blocage pour l’acquisition des matériels militaires, « emmène à nous poser des questions sur la nature et la qualité des amitiés de la relation qui pourrait lier le Burkina Faso à ces pays », s’est-il interrogé. À ces pays « amis » du Burkina, M. Dabo a rappelé que « c’est dans les moments difficiles qu’on reconnaît les vrais amis ».

« Il y a un impératif de se remobiliser autour du Burkina Faso »

Tahirou Barry, président du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR), a salué cette démarche du gouvernement qui leur permet d’avoir des informations crédibles sur l’état de la Nation.

Tahirou Barry, président du MCR

« Ce qui est distillées (les informations, ndlr) à travers les réseaux sociaux n’est pas suffisant pour nous permettre de prendre conscience des enjeux et de la gravité des menaces qui pèsent sur le Burkina Faso », a-t-il révélé.

Pour l’ancien ministre de la culture, plus que jamais il faut taire les divergences et sauver le Burkina Faso. « Avec ce que nous avons entendu, il y a un impératif de se remobiliser autour de la nation en danger et combattre résolument le terrorisme. Il le faut pour vaincre le terrorisme et permettre au Faso de rester debout », a-t-il exprimé.

Sur la situation humanitaire, notamment sur les drames de Karma, Inata et Yirgou, le Gouvernement a informé que les enquêtes suivent leur cours normal pour la manifestation de la vérité. Le juriste de formation, Tahirou Barry, espère que ce travail produira des résultats efficaces et contribuera à restaurer la sérénité et la cohésion dans notre nation.

Mathias Kam
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : L’armée se démarque d’une vidéo mettant en scène des présumés combattants mutilant un corps humain

Dans un communiqué ce mercredi 24 juillet 2024, l'État-Major Général des Armées burkinabè condamne se démarque des actes...

Burkina : Compte-rendu du Conseil des Ministres du Mercredi 24 Juillet 2024

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 24 juillet 2024, en séance ordinaire, de 09...

Burkina : Le gouvernement autorise un recrutement à titre exceptionnel de 300 VDP (Conseil des ministres)

Le gouvernement burkinabè réuni en conseil des ministres ce mercredi 24 juillet 2024, a adopté un rapport autorisant...

Burkina : L’initiative présidentielle pour la production agricole et l’autosuffisance alimentaire 2024-2029 instituée

En conseil des ministres de ce mercredi 24 juillet 2024, le gouvernement burkinabè a adopté un décret au...