spot_img
vendredi 7 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Coopération : Des moines Shaolin chinois au Burkina Faso pour un échange culturel

Le samedi 14 septembre 2019, à la salle des arts martiaux de Ouagadougou, les Chinois, par des démonstrations, ont tenu en haleine le grand public déplacé pour l’occasion. La démonstration « La Gloire de Shaolin » comme ils l’ont dénommée a fait applaudir et vibrer la salle à plusieurs reprises.

On s’en croirait en salle de cinéma en train de suivre un de ces montages hollywoodiens. D’ailleurs, beaucoup on vite fait le lien avec des grands noms du cinéma chinois comme Bruce Lee, Jet Lee, Jacky Chan et autre. On peut le dire sans l’ombre d’un doute, les Ouagavillois se sont bien rincés les yeux.

En rappel, cette soirée de démonstration a eu lieu grâce à la coopération entre la ville chinoise Zhengzhou et celle de Ouagadougou, le maire Armand Beouindé s’étant déjà déplacé dans ladite ville. Elle s’inscrit également dans le cadre d’une « tournée d’échange culturel », selon le représentant de la délégation chinoise de Zhengzhou, qui dit avoir avec sa délégation, déjà fait une escale au Nigeria et au Ghana. Pour ce dernier, c’est une joie de se retrouver en « Afrique, berceau de l’humanité et de la civilisation ». Il dit être convaincu que cet échange culturel va permettre aux différents peuples de « mieux se connaître et se comprendre ».

Une démonstration des moines Shaolin

Pour le représentant du Ministre des Sports et des Loisirs, le chef de cabinet dudit ministère, Boureima Sy, c’est le signe d’une belle collaboration. Il a d’ailleurs profité de l’occasion pour saluer « le soutien matériel et financier de la Chine » dans le sport burkinabè.

L’ambassadeur de la Chine au Burkina Faso, Li Jian, présent pour soutenir la délégation chinoise, a défini cet échange culturel comme « un trait d’union pour rapprocher les deux peuples ». Pour ce dernier, il s’agit « de faire découvrir la richesse de la culture chinoise au peuple burkinabè et de célébrer la « solidarité de la grande famille sino-burkinabè ». Dans le sens de renforcer cette solidarité, il a promis l’organisation de la coupe de l’ambassade de Chine, pour le tennis de table.

Le ministre de l’éducation nationale et de la promotion des langues nationales (MENAPLN) Stanislas Ouaro, présent à cette cérémonie, a trouvé « fabuleux » le spectacle que les moines de Shaolin chinois ont donné à voir. « C’est extraordinaire de voir des jeunes, des enfants, se former dans la discipline, dans l’amour de leur culture », a-t-il déclaré à la fin du spectacle avant de saluer la coopération avec la Chine, coopération qui, à l’entendre, a permis à plusieurs projets de voir le jour dans le domaine de l’éducation par exemple.

Le président de la Fédération burkinabè de Kung fu à son tour, s’est également réjoui du spectacle qui, à son sens, va contribuer à renforcer l’expérience des apprenants de cet art martial. Il n’a pas manqué de remercier l’ambassadeur chinois qui a symboliquement remis 400 paires de chaussure au profit de sa fédération.

Enfin, le maire de la ville de Ouagadougou, grâce à qui le spectacle a été organisé, a remercié l’ambassadeur de Chine et le maire de Zhengzhou qui ont facilité cette cooperation culturelle. Visiblement satisfait par le spectacle qu’il a pu suivre pour la deuxième fois, puisque s’étant déjà rendu à Zhengzhou, le maire a lancé une invitation à la population de Ouagadougou de sortir massivement pour suivre le spectacle qui continue ce dimanche 15 septembre. C’est donc dire que les amoureux de kung fu en auront encore plein la vue avec un spectacle qui s’annonce alléchant, surtout avec des confrontations entre Chinois et Burkinabè.

Franck Michaël KOLA(Stagiaire)
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img
error: Le contenu est protégé !!