spot_img
mercredi 24 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CEDEAO et AES : « Ce que Dieu unit, aucun ne devrait diviser » (Commission CEDEAO)

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dans une publication sur sa page Facebook, ce vendredi 1er mars 2024, évoque le lien qui devrait unir ses pays membres.

« Le Président de la Commission de la CEDEAO, Dr Alieu Oumar Touray (2ème à partir de la gauche), avec les ministres des Affaires étrangères du Togo, du Burkina Faso et du Mali. Ce que Dieu unit, aucun ne devrait séparer », peut-on lire sur la page officielle de la CEDEAO, affichant une image montrant les ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, Karamoko Jean Marie Traoré et son homologue du Mali, Abdoulaye Diop aux côtés du Président de la Commission de la CEDEAO, Dr Alieu Oumar Touray.

Lire aussi : Levée des sanctions de la CEDEAO : Abdoulaye Diop refuse de commenter la décision d’une organisation à laquelle le Mali n’appartient plus

En rappel, le Burkina Faso, le Mali et le Niger ont unanimement notifié leur « retrait sans délai » de la CEDEAO depuis le janvier. L’organisation sous-régionale se dit ouvert à un dialogue, levant dans la foulée, les sanctions contre ces pays en Transition, qui avaient servi d’argument à leur retrait.

Lire aussi : Coopération : Le Burkina réitère son « retrait sans délai » à la CEDEAO

Minute.bf

2 Commentaires

  1. C’est complètement inapproprié de la part du community Manager de la page Facebook de la CEDEAO. Une ancienne photo (au temps de la lune de miel à 4) qui vient enfin d’être publiée pour semer le doute dans la tête des populations de l’AES… Nous restons soudés et déterminés dans l’AES et le chemin de quitter la CEDEAO est comme l’a dit notre digne président, le Capitaine IB Traoré :  » le chemin que nous avons empruntés, est un chemin de non retour ».
    Vive l’AES
    Vivre les Transitions des 3 pays
    La Paix, ou la Mort, nous Vaincrons.

  2. Je pense que nous devrions mettre un peu d’eau dans notre vin de Niamakou.

    Et d’écouter certains de nos amis qui sont dans l’organisation comme Patrice talon et Faure Niassimbe

    En posant des conditions pour rester dans la CEDEAO,ça vaut mieux de se retirer immédiatement de l’organisation dont certaines conséquence sont déjà là
    Et qu’on doit prendre en compte des mesures d’accompagnement avec ce retrait

    Qu’Allah bénisse et préserve nos peuples respectifs

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img