spot_img
samedi 22 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CDP: de fortes sanctions prises à l’encontre de militants de premier plan

La crise au sein de l’ex-parti au pouvoir, CDP, s’est étalée au grand jour. Ainsi, à l’issue d’un congrès extraordinaire, la direction du parti a décidé de lourdes sanctions à l’encontre de militants frondeurs. Certains ont été soient exclus, soient suspendus.

Les exclus:

1-Rasmané Daniel SAWADOGO
2-Gnama Paco DRABO
3-Roukieta SENI/SOW
4-Mohamadi Lamine KOUANDA
5-Césaire KY
6-Seydou TOURE
7-Fatoumata OUEDRAOGO/ZIBA
8-Ousseni Jacques BADO
9-Léonce KONE
10-Soumaïla SANA
11-Ambroise TAPSOBA
12-Issouf SAKANDE
13-Salia SANOU
14-Mathieu SANOU
15-Ousmane TOE
16-Saratou YAMEOGO
17-Seydou Gnapegue DAO

Les Suspendus: ils sont suspendus des organes pour une durée de 6 à 12 mois et suspension de qualité de membre de 6 à 12 mois

1-Boureima BADINI
2-Yahaya ZOUNGRANA
3-Jean KOULIDIATI
4-Salam DERME
5-Alpha YAGO
6-Juliette BONKOUNGOU /YAMEOGO
7-Boureima SAWADOGO
8-Constant OUEDRAOGO
9-Roland DIALLO
10-Adama de Daouda OUEDRAOGO


Il faut noter qu’une bonne partie des militants sanctionnés sont des soutiens à Kadré Désiré Ouédraogo.

Par ailleurs, Selon Achille Tapsoba, 1er vice-president du CDP chargé des questions politiques, Kadré Désiré Ouédraogo lui même n’a pas été touché par les sanctions. S’exprimant au journal de la télévision privée BF1, Achille Tapsoba a fait noter que le cas KDO n’ a pas encore été statuer mais « une procédure à son encontre le sera incessament ».

La Rédaction

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img