spot_img
jeudi 29 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

CCI-BF: « l’année 2018 a été particulièrement éprouvante », président Mahamadi Savadogo

CCI-BF: « l’année 2018 a été particulièrement éprouvante pour le Burkina Faso », président  aMhamadi Savadog
La Chambre de Commerce et d’Industries (CCI-BF) à présenté à la presse, ce mardi 12 mars 2019 à Ouagadougou, le bilan de son action au cours de l’année 2018. Avec un taux d’exécution de 79,68℅, le Plan Stratégique de la Mandature est jugé satisfaisant par les acteurs et ce, malgré l’épreuve difficile due au contexte sécuritaire.

Le contexte sécuritaire difficile que traverse le Burkina Faso depuis 2016 impacte négativement son économie. Le président de la chambre de commerce et d’industrie Mahamadi Savadogo à présidé une conférence de presse au cours de laquelle le bilan des actions 2018 a été présenté. Deux années après son installation, le bureau des élus consulaires a jugé son action de l’année écoulée avec une bonne note.
Au total, 5 axes de réalisation ont été exposés aux journalistes. Sur les différentes réalisations, on note l’amélioration de la gouvernance de l’institution caractérisée par l’opérationnalisation d’un nouvel organigramme et le redéploiement du personnel. Aussi, de nombreux projets ont été institués en vue de faciliter le travail des commerçants.
L’accès au financement pour les entreprises privées, le développement de l’intelligence financière, l’accompagnement et le renforcement des entreprises et le développement des infrastructures sont l’essentiel des acquis présentés par les élus consulaires. Environ 5 édifices sont en construction au Burkina Faso et au Bénin en vue de faciliter l’accès aux services de la CCI-BF. Parmi les édifices, il sera construit à Cotonou au Bénin un garage pouvant accueillir 300 véhicules au même moment et un campus consulaire au Burkina Faso.
Au cours de l’année 2017, le taux d’exécution des projets physiques était estimé à 74%. Pour l’année 2018, il est estimé à 79,68% soit une croissance de 5,68 %. Le président de la CCI-BF a jugé les résultats satisfaisants. En effet, il affirme à ce propos:  » l’année écoulée a été particulièrement éprouvante pour le Burkina Faso et son économie au regard du contexte sécuritaire sous-regional et national, nonobstant cela, la capacité de résilience des gouvernants et des acteurs économiques a permis de maintenir notre économie sur le sentier de la croissance « . Pour lui, malgré la situation sécuritaire délétère, la croissance économique est visible. Mahamadi Savadogo entend faire mieux avec son équipe pour l’année 2019. Les défis à relever son ennormes car, la mandature entend mettre l’accent sur la réalisation de grands projets.

Nourdine Conseibo (stagiaire)
nconseibo@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img