spot_img
mercredi 21 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : L’Institut supérieur de Génie électrique met 394 nouvelles compétences sur le marché de l’emploi

La 19e promotion de l’institut supérieur de Génie électrique du Burkina Faso (ISGE-BF) a effectué sa sortie officielle, ce vendredi 27 octobre 2023 à Ouagadougou. Forte de 394 lauréats, cette promotion, baptisée Emmanuel Kaboré, a reçu son parchemin de fin de formation, en présence du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Pr Adjima David Thiombiano. La cérémonie de sortie officielle a également été le lieu pour l’ISGE-BF de commémorer le 20e anniversaire de sa création.

222 Techniciens supérieurs, 141 Ingénieurs de travaux, et 31 Ingénieurs de conception, c’est la composition de la 19e promotion de l’ISGE-BF. Deux à quatre années durant, ces étudiants ont été formés dans les domaines de l’électricité industrielle, les énergies renouvelables, la maintenance industrielle et numérique, et des réseaux informatiques et télécommunications. Entre cours théoriques, phases pratiques en laboratoires, réalisation de projets, visites d’entreprises et stage en entreprises, ils ont bénéficié au cours de ces années d’apprentissage, des rudiments nécessaires pour exercer les métiers qu’ils ont choisis. C’est donc aguerris qu’ils s’apprêtent à faire leurs premiers pas dans le monde professionnel.

Les étudiants s’apprêtent à faire leurs premiers pas dans le monde professionnel

Et, tenant compte des compétences que ces lauréats ont acquis, le Directeur général de l’ISGE -BF, Innocent Compaoré, se dit plus que convaincu qu’ils ne souffriront d’aucun problème d’employabilité. « Nous sommes fiers de dire que nos lauréats sont prêts à relever les défis du monde professionnel, et nous sommes convaincus qu’ils seront des acteurs clés dans le développement de vos entreprises et de notre pays. Nous mettons à la disposition des entreprises, des compétences très qualifiées dans les domaines de l’électricité industrielle, les énergies renouvelables, la maintenance industrielle et numérique, et des réseaux informatiques et télécommunications. Cette formation d’excellence, nous la faisons depuis 20 ans », a-t-il déclaré.

Il a saisi l’occasion de cette cérémonie pour traduire sa gratitude à l’ensemble des partenaires qui, 20 années durant, sont restés aux côtés de l’institut pour l’accompagner dans la formation de l’élite.

Innocent Compaoré, Directeur général de l’ISGE -BF

Pour relever les défis qui se présenteront à eux dans ce nouveau parcours qu’ils entament, les lauréats ont décidé de marcher sur les pas d’Emmanuel Kaboré, Président Directeur Général de Projet Production Solaire (PPS), par ailleurs diplômé de la première promotion de l’ISGE-BF. Un modèle de réussite dans le domaine de l’Energie Solaire Photovoltaïque au Burkina Faso et dans la sous-région, qu’ils ont décidé de prendre pour repère en baptisant leur promotion en son nom. Ainsi, la promotion dit s’engager à poursuivre les idéaux d’excellence de l’institut afin de toujours contribuer à sa renommée.

« Nous sommes honorés de marcher dans ses pas car son parcours professionnel et son engagement sont dignes d’admiration. Nous sommes aujourd’hui diplômés, c’est-à-dire que nous avons pu acquérir l’essentiel des connaissances. Et c’est maintenant le moment pour nous, de faire nos preuves sur le terrain en intégrant les entreprises, en participant à la construction du Burkina et améliorer aussi les conditions. Et nous savons que nous sommes réellement équipés et déterminés pour cette bataille qui se présente à nous », a laissé entendre Faïza Zio, représentante des impétrants. Conscients qu’ils ne pourront faire leurs preuves, que si une chance leur est donnée, les étudiants ont lancé un appel aux chefs d’entreprises à leur ouvrir les portes de l’emploi.

Faïza Zio, représentante des impétrants

Pour sa part, le parrain de cette promotion, Souleymane Ouédraogo, Directeur Général de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) a félicité ses filleuls pour leur reussite. Il les a en outre exhortés au courage, au dévouement et à l’audace dans leur carrière professionnelle.

« Soyez audacieux : l’audace est le moteur de l’innovation. Ne craignez pas de prendre des risques calculés et d’explorer de nouvelles idées. Faites preuve de courage : le chemin vers la réussite est souvent semé d’embuches. Travaillez avec dévouement : le travail bien fait est la clé de la réussite. Engagez-vous pleinement dans vos tâches et soyez passionnés par ce que vous faites », les a-t-il conseillés.

Souleymane Ouédraogo, Directeur Général de la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL) remettant un prix à un lauréat

Présent à cette sortie de promotion, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Pr Adjima Thiombiano, a félicité la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso et les entreprises membres fondateurs de l’Institut Supérieur de Génie Électrique, qui œuvrent, dit-il, depuis deux décennies à la formation des ressources humaines hautement qualifiées au profit des entreprises burkinabè.

Il a indiqué que l’excellence prônée par l’ISGE-BF, cadre avec la vision du chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré qui, à l’en croire, s’est engagé à renforcer l’enseignement supérieur technique et professionnel, tout en améliorant l’accès à une formation de haute qualité et à garantir que les diplômés répondent aux besoins du marché du travail.

Le ministre de l’enseignement supérieur, Pr Adjima Thiombiano, visitant les laboratoires

Aux lauréats, le ministre les a appelés à mettre leur savoir au service du changement positif de la société et de la nation burkinabè en général. « Vous avez acquis une éducation exceptionnelle, et c’est maintenant à vous de l’utiliser pour apporter des changements positifs à notre société. Vous avez le potentiel de devenir des agents de changement, de promouvoir le progrès et l’innovation. Vous êtes les futurs leaders de notre nation, et je suis convaincu que vous relèverez tous les défis qui se présenteront à vous », s’est-il adressé à la promotion.

Soulignons que la cérémonie a également été le lieu pour l’institut supérieur de Génie électrique du Burkina Faso de souffler sa 20e bougie. L’institut a aussi réceptionné deux (02) nouveaux laboratoires de systèmes électriques, d’électrotechnique et d’énergies renouvelables équipés grâce à la Banque africaine de Développement (BAD) et une centrale solaire de 45 kWc, d’une valeur de 65 millions de FCFA offerte par le PPS SAS, dont le promoteur est Emmanuel Kaboré.

Photo de famille

En rappel, l’Institut Supérieur de Génie Electrique du Burkina Faso (ISGE-BF) a été créé en 2003 à l’initiative de dix-huit entreprises du secteur de l’énergie et des télécommunications, fédérées autour de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF). Cet institut s’est donné pour mission de former des ingénieurs de haut niveau en génie électrique, répondant aux besoins des entreprises.

Lire aussi ➡️Burkina : L’ISGE-BF s’ouvre aux présidents des chambres de commerce et d’industrie de 11 pays africains

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img