mardi 16 juillet 2024
spot_img

Burkina : L’hymne national désormais chanté en langues nationales lors des montées des couleurs

Au cours du conseil des ministres de ce mercredi 3 juillet 2024, le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Jacques Sosthène Dingara, a fait une communication relative à la vulgarisation de l’exécution de l’hymne national (le Ditanyè) en langues nationales dans les ministères et institutions, les structures centrales, déconcentrées et décentralisées ainsi que les structures éducatives et de formation.

L’objectif de cette mesure, selon le ministre, est d’assurer la visibilité des langues nationales et de renforcer en chacun des Burkinabè, la fibre patriotique pour la co-construction de l’Etat-Nation et d’un Burkina nouveau. Il vise aussi à accompagner la dynamique de reconquête du territoire national, la recherche de la cohésion sociale et la volonté de rallumer la flamme du patriotisme en chaque Burkinabè, d’autre part.

Selon la communication faite par le ministre Dingara, la Commission nationale des langues nationales a supervisé la traduction et la mise en musique du Ditanyè dans 14 langues nationales. Ainsi, avec l’accompagnement du ministère en charge de la promotion des langues nationales et selon un planning déjà établi, chaque ministère, institution, structure déconcentrée et décentralisée s’organisera pour l’exécution du Ditanyè dans l’une des langues nationales lors de la montée des couleurs.

Minute.bf

2 Commentaires

  1. Chassez le naturel il revient au galop.
    27 ans de Compaorisme croyait avoir étouffé et nettoyer tous les acquis de la Révolution du 4 Août 1983. Et bien, la vérité elle est là , bien crue. Aucune langue importée ne saura développer efficacement nos terroirs en Afrique.
    Le mandarin a développé la Chine, l’anglais à développé l’Angleterre et les États-Unis, et l’Australie … l’espagnole a développé l’Espagne l’italien, l’Italie et l’Allemand, l’Allemagne, et la liste est loin d’être exhaustive.
    POURVU QU’UN FUTUR AVENTURIER NE VIENNE PLUS COUPER NOS LANGUES DE PATRIOTISME POUR REMETTRE À JOUR LE GOÛT ACRE DU FRANÇAIS HÉRITÉ DE LA COLONISATION..
    Autre chose est de mettre à profit les réseaux sociaux Tik tok YouTube Instagram pour vulgariser le plus tôt possible la traduction sinon les versions de l’hymne nationale Ditanye dans les langues adoptées.
    En avant pour un Burkina Faso émancipé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

France : Macron a accepté la démission de son Premier ministre mais…

Emmanuel Macron, président français, a accepté la démission de son Premier ministre, Gabriel Attal et son gouvernement, ce...

Produits éclaircissants : La responsable de « Faridah Cosmétiques » auditionnée par le CSC

Dans un communiqué ce mardi 16 juillet 2024, le Conseil supėrieur de la communication (CSC) a annoncé avoir...

Burkina : Des femmes plaident pour leur implication dans les instances de recherche de la paix

Les femmes veulent leur implication dans la recherche de la paix au Burkina Faso. Réunies autour de l'Association...

Promotion de la bonne gouvernance : la Présidence du Faso se dote d’un code d’éthique et de déontologie

(Ouagadougou, 16 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a reçu ce...