spot_img
lundi 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Levée des mesures anti-Covid-19 dans les églises catholiques à partir du jeudi 30 novembre 2023

Les Évêques de la Conférence épiscopale Burkina-Niger ont décidé, selon un communiqué, ce mercredi 29 novembre 2023, de la levée de toutes les mesures de lutte contre le COVID-19 qui avaient été prises pour les assemblées liturgiques et autres activités pastorales ou spirituelles. La note rentre en vigueur à compter du jeudi 30 novembre 2023.

Le Conseil des Ministres tenu le 7 juin 2023, a décidé de la levée des mesures obligatoires d’hygiène, de prophylaxie et de restriction de liberté prises dans le cadre de la riposte contre la pandémie de la Covid-19, au regard de la diminution de nombre de cas et de décès au Burkina Faso. Auparavant, le 4 mai 2023, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) avait déclaré que la Covid-19 « ne constituait plus une urgence de santé publique de portée internationale ».

Au regard de ce qui précède, les Evêques du Burkina Faso ont échangé sur les mesures anti-Covid qui avaient été prises pour les assemblées liturgiques et autres activités pastorales ou spirituelles. Conclusion, les Évêques ont décidé de la levée de toutes ces mesures de lutte contre le COVID-19, à compter du jeudi 30 novembre 2023.

Ceci étant, « chaque Ordinaire du lieu est chargé de la communication de la présente décision à ses fidèles et de son application dans la circonscription ecclésiastique dont il a la charge », a indiqué le communiqué de la Conférence épiscopale Burkina-Niger.

Par ailleurs, l’Eglise, dans son communiqué, encourage les fidèles à toujours observer les consignes d’hygiène et à rendre « grâce à Dieu qui a exaucé les prières de ses enfants en les préservant de cette pandémie ». En outre, les Évêques ont demandé de « prier sans relâche pour qu’ll assure à notre Pays l’unité et la paix ».

En rappel, le 12 mars 2020, en pleine épidémie de Coronavirus (COVID-19), l’église catholique du Burkina Faso avait adressé une lettre pour donner des consignes dans le cadres de la lutte contre le COVID-19, et suspendait ces célébrations eucharistiques. Le 9 avril 2020, des directives concernant la reprise des célébrations publiques et des activités pastorales suspendues en raison de la covid-19 ont été publiées, tout en observant les mesures barrières.

Lire aussi ici : Burkina: reprise des activités pastorales chez les catholiques le 20 mai

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img