spot_img
mercredi 24 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Le « Prix international Vladimir Poutine » sera décerné aux leaders africains qui travaillent pour la libération du continent

Le mouvement Soutien total à Vladimir Poutine en Afrique (SOTOVPOA) de l’écrivain ivoirien Sylvain Takoué, la SPASSIBA (Festival africain) en partenariat avec des organisations de la société civile (OSC) burkinabè veulent décerner un Prix international Vladimir Poutine aux « leaders africains qui travaillent pour la libération de leur peuple ». L’annonce a été faite au cours d’un point de presse ce mardi 19 décembre 2023 à Ouagadougou.

Le Prix International Vladimir Poutine pour la Souveraineté en Afrique « représente l’engagement des mouvements panafricanistes de l’Alliance des États du Sahel (AES) à reconnaître et à récompenser les personnalités, les organisations de la société civile et les gouvernements qui œuvrent sans relâche pour préserver l’indépendance de leurs nations ». L’explication a été donnée par le principal conferencier, Mahamadi Sawadogo.

« Ce lancement intervient à un moment idéal ou nous devons marquer une halte et rendre un vibrant hommage à toutes les forces combattantes de l’Alliance des Etats du Sahel et en particulier leurs Excellences le Capitaine Ibrahim Traoré, le Colonel Assimi Goïta et le Général Abdouramane Tiani du Niger », poursuit celui-là qui se présente comme un « panafricaniste ».

Mahamadi Sawadogo (micro), « panafricaniste » et conférencier

En effet, le lancement de ce Prix international Vladimir Poutine, représente bien plus qu’une simple cérémonie, selon M. Sawadogo. À l’en croire, « il incarne un engagement commun envers la préservation des droits souverains des Nations qui composent l’Alliance des États du Sahel ». « Dans un monde complexe et en constante évolution, la souveraineté nationale demeure le pilier sur lequel reposent les fondations de la stabilité, de la prospérité et de la paix », a-t-il fait savoir.

De ses dires, la cérémonie du 28 décembre n’est pas seulement une plateforme pour honorer les accomplissements passés, mais a également pour objectif d’être « un catalyseur pour encourager la prochaine génération de leaders à défendre la souveraineté de leurs États avec vigueur et détermination ».

Une photo de famille à la fin de la conférence de presse

C’est au total une dizaine d’associations et mouvements « panafricains » qui pilotent ce projet de l’écrivain ivoirien Sylvain Takoué. Il s’agit notamment de « l’Amitié Burkina-Russie (ABR), le Collectif des leaders panafricains (CLP), des Frères Africains, de l’Union Nationale de la Jeunesse (UNJ), les Amazones du Faso, la Planète des jeunes Panafricanistes, les Pro Russes, les Leaders du Faso (ALEFA) et bien d’autres qui continuent de se joindre à la marche victorieuse ». Toujours, selon Mahamadi Sawadogo, ledit projet est coordonné par le Burkina Faso au regard de « la proximité des relations entre Ouagadougou et Moscou ».

Rendez-vous est donc pris le 28 décembre prochain pour le lancement officiel du prix. Pour information le Président russe Vladimir Poutine est attendu en Afrique en novembre 2024, plus précisément à Ouagadougou, selon les conférenciers.

Jean-François SOME (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img