spot_img
dimanche 26 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Le Centre national d’entraînement Commando de Pô renaît de ses cendres

Par un décret signé le 5 janvier 2024, le Président de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré a procédé, sur proposition du ministre d’État en charge de la défense et des anciens combattants, à la création d’un Centre national d’Entraînement Commando (CNEC) implanté dans la garnison de Pô.

Selon le décret, le CNEC a pour mission « d’assurer l’entraînement, la qualification et I’aguerrissement aux techniques commandos des personnels militaires et paramilitaires ». Il est constitué de sous-groupements formant Corps et est rattaché à l’Etat-major de l’Armée de Terre, eu égard à sa spécificité. Le décret précise également qu’il a rang de région militaire.

Le Centre National d’Entrainement Commando est implanté dans la garnison de Pô et est commandé par un officier nommé par décret du Président du Faso, sur proposition du Ministre en charge de la défense. Celui-ci prend le titre de Commandant du Centre National d’Entraînement Commando, lit-on dans l’article 5 dudit décret.

L’article 6 précise que le Commandant du Centre National d’Entraînement Commando est secondé par un adjoint nommé dans les mêmes conditions et qui prend le titre de Commandant Adjoint du Centre National d’Entrainement Commando.

Le même décret informe en son article 7, que l’organisation, les attributions et le fonctionnement du Centre National d’Entraînement Commando font l’objet d’un arrêté du Ministre en charge de la défense.

« Le présent décret abroge le décret n°2017 1082/PRES/PM/MDNAC du 10 novembre 2017 portant création d’un Centre d’Entraînement Commando et de Formation aux Opérations Spéciales et son modificatif le décret n°2022-032/PRES du 18 février 2022 et toutes dispositions antérieures contraires », souligne l’article 8 du décret.

Le Ministre d’Etat, Ministre de la défense et des anciens combattants est chargé de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal officiel du Faso.

Minute.bf

9 Commentaires

  1. Congratulations for the reopening of this strategic militaty training center, IT could provide to the national army of Burkina elders soldiers who will contribute to the right if I security in Burkina Faso

  2. Congratulations for the reopening of this strategic militaty training center, IT could provide to the national army of Burkina elders soldiers who will contribute to the fight of insecurity in Burkina Faso

  3. Très bonne nouvelle cependant je voudrais savoir comment faire pour le recrutement des volontaires de la patrie car c’est mon pays d’origine le burkina Faso
    J’ai 34 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img