Burkina : Le président Damiba renversé par un autre coup d’Etat

On en sait un peu plus sur la situation qui restait confuse depuis plusieurs heures à Ouagadougou, capitale burkinabè. Le capitaine Ibrahim Traoré a renversé...
spot_img
samedi 1 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : « L’Appel de Manéga » pour parer à l’effritement du tissu social


Le Comité d’appel de Manéga (CAM) s’est présenté le mercredi 29 mai 2019 à Ouagadougou au cours de sa conférence de presse pour le lancement officiel de sa nouvelle initiative « Appel de Manéga ». L’objectif de cette conférence était de présenter au public l’initiative notamment sa nature, son contenu, pourquoi sa dénomination « Appel de Manéga », pourquoi 100 personnalités signataires, le profil des signataires et les normes de l’Appel.

Pour ce qui est de sa nature, « l’appel de Manéga se présentera sous la forme d’un texte que signeront une centaine de personnalités cooptées à titre individuel, sans autre forme de considération », explique Lookman Sawadogo, porte-parole du Comité d’appel de Manéga (CAM).

C’est « une initiative citoyenne qui interpelle sur la situation nationale dans le sens de la préservation de l’unité nationale, la cohésion sociale et le vivre-ensemble contre toutes formes d’incitation à la haine, à la division et à l’opposition au sein des composantes de la nation », a-t-il ajouté.

« Appel de Manéga » va s’articuler autour de trois points dans son contenu à savoir, « le rappel historique sur le Burkina », c’est-à-dire sa date de création, sa vie constitutionnelle, sa composition sociologique, etc.; « le contexte et justification », notamment « l’insécurité, l’insurrection, le terrorisme, etc. » et « les considérations, propositions, recommandations » avec comme point à évoquer, « les considérations et les appels », a noté M. Sawadogo.

La dénomination « Appel de Manéga », d’après le porte parole du CAM, est le fait que c’est « un village symbolique d’identité culturelle burkinabè. Ceci, à cause du musée de Manéga qui est un lieu vivant et de rencontre de la diversité ethnique, des valeurs et des savoirs culturels nationaux. Ceci aussi à cause de la personnalité et le combat du chef de ce village qui est un illustre homme de Lettres et de culture ayant fait une contribution incommensurable à la promotion de l’identité nationale. Enfin, c’est à Manéga que se trouve la neuvième réplique, sur les dix existant au monde ».

Parlant des 100 signataires, Lookman Sawadogo a affirmé que c’est par « pur symbolisme » que le chiffre 100 a été choisi. Cela correspond également au centenaire du Burkina Faso qui a été célébré cette année 2019. « Et le chiffre 100 renferme la quantité représentée par chaque principal élément constitutif de la nation », a-t-il ajouté.

« L’appel de Manéga » reposera son sort sur « des personnalités jouissant d’une influence dans la société et leur milieu. Ils doivent faire montre des valeurs cardinales. Et seront issues de toutes les couches sociales », a souligné Lookman Sawadogo.

Pour les normes, « un règlement intérieur précise les principes et valeurs, les status, profils de chaque acteurs, les incompatibilités et exceptions liées aux signataires, aux responsables, à chaque acteur, etc. ».

Elisée TAO (Stagiaire)
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img