dimanche 14 juillet 2024
spot_img

Burkina : La SONABEL sensibilise ses agents à la prévention des maladies cardio-vasculaires

La Société nationale d’électricité du Burkina Faso (SONABEL), en collaboration avec le Centre de médecine alternative (CMA), a organisé une conférence sur les maladies cardio-vasculaires, ce mercredi 19 juin 2024 à Ouagadougou. Objectif, sensibiliser le personnel de la SONABEL sur les enjeux liés aux maladies cardio-vasculaires et proposer des solutions préventives et curatives à ces maladies.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), moins de 10% de la population mondiale est en bonne santé. En effet, l’augmentation dramatique du nombre de décès est causée par les maladies modernes, dont les maladies cardio-vasculaires. Lesquelles maladies peuvent être évitées avec une discipline et des pratiques saines.

Souleymane Ouédraogo, DG de la SONABEL, insistant sur la santé du personnel pour un rendement optimal

À en croire le premier responsable de la SONABEL, Souleymane Ouédraogo, il est important d’accompagner les agents de la SONABEL pour qu’ils puissent adopter un bon mode de vie qui leur permettra de demeurer en bonne santé, condition sine qua non d’un rendement optimal. « Nous avons une activité assez difficile au niveau de la SONABEL. Les collaborateurs travaillent d’arrache-pied pour fournir un service de qualité. J’avoue que ce n’est pas simple. Nous avons des collègues qui travaillent plus de 10 heures par jour dans un environnement difficile. C’est pour cela que nous pensons que si nous accompagnons les collaborateurs à avoir une santé qu’il faut, cela va nous permettre d’être plus efficaces. Après cette activité, nous allons renforcer la pratique du sport au niveau de la SONABEL, ériger une cantine pour valoriser nos mets locaux qui présentent moins de dangerosité et édifier un manuel sur les bonnes pratiques au travail. Nous allons faire en sorte d’améliorer l’environnement de travail pour permettre au personnel de travail dans un environnement sain », a déclaré Souleymane Ouédraogo.

La nourriture, premier ennemi de la santé humaine ?

Pour le Directeur général de la SONABEL, « l’organisme est très rancunier », parce que tout ce que vous lui donnez, il va vous le payer tôt ou tard. « Ce que nous mettons dans notre organisme, ça va déterminer notre futur. L’activité que nous sommes en train de mener ce matin vise à corriger les mauvaises pratiques que nous avions et à renforcer les bonnes pratiques que nous avons. C’est extrêmement important pour nous d’avoir un personnel en bonne santé. Je suis presque sûr que le nombre de personnes hyper-tendues à la SONABEL est supérieur à 60 %, dû à l’activité extrêmement stressante, une activité qui requiert une attention soutenue, un engagement sans faille. Pour faciliter les choses, il y a des gestes et pratiques simples qui sont à notre portée que nous pouvons adopter pour améliorer notre condition de vie et notre santé », a indiqué M. Ouédraogo.

Pour Dr Jeanne d’Arc Bakeriga/Kabré, les causes des maladies chroniques sont liées à la mauvaise hygiène de vie

Pour sa part, Dr Jeanne d’Arc Bakeriga/Kabré, enseignante-chercheure à l’université Joseph Ki-Zerbo, dans sa communication, a relevé que les causes des maladies chroniques sont liées à la mauvaise hygiène de vie. Pis, selon elle, le stress émotionnel grave augmente considérablement le nombre de radicaux libres pouvant entraîner l’hypertension artérielle, le diabète et le cancer. Pour y remédier, Dr Jeanne d’Arc Bakeriga/Kabré, préconise de laisser tomber les habitudes alimentaires inappropriées. Il faut consommer, d’après elle, 80% d’aliments alcalins composés de légumes, de légumineuses, d’oléagineux, de fruits, de céréales et de tubercules ; et 20 % d’aliments acides composés de viandes, d’aliments marins, de viande transformée, de boisson gazeuse, en plus d’une pratique quotidienne du sport.

Une vue des participants à la conférence

Pour Dr Yacouba Sawadogo, nutritionniste, ce qui nous tue, ce sont les maladies non-transmissibles, les maladies chroniques. « Il ne sert à rien de bosser comme un âne et avoir une retraite avec une santé difficile. Le seul vrai capital ce n’est pas votre compte en banque, mais votre santé. Manger sain, varié et équilibré. Surtout, retenez que manger est une obligation, mais se nourrir est un choix. Faites le bon choix ! », a-t-il exhorté.

Don de sang pour sauver des vies

Les agents de la SONABEL ont, en marge de cette conférence, fait une campagne de don de sang au profit des Forces combattantes engagées sur le front de la lutte antiterroriste.

Des agents de la SONABEL qui donnent leur sang pour sauver des vies

Plusieurs poches de sang y ont été mobilisées à cette occasion. « Je salue cette initiative. Cela permet aux agents de la SONABEL de participer socialement à l’effort de guerre pour sauver des vies. Tout le monde ne peut pas aller sur le champ de bataille. C’est une façon pour nous d’être utiles », a justifié Ibrahim Guebré, un employé de la SONABEL.

Lire aussi ➡️Ouagadougou : La SONABEL effectue un reboisement « audacieux » à Zongo

Mathias Kam
Minute.bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Musique : Sofiano de retour avec un nouvel album, « La main de Dieu »

L’artiste musicien, Sofiano alias "le chao" a présenté, le samedi 13 juillet 2024 à Ouagadougou, aux hommes de...

États-Unis : Donald Trump visé par des coups de feu lors d’un meeting

Donald Trump, ancien président des États-Unis et candidat des Républicains pour les prochaines élections, a été évacué de...

Burkina: Oméga Médias signale « l’enlèvement » du journaliste Alain Alain

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook ce samedi 13 juillet 2024, Oméga Médias informe que son...

Première session du CSM : Le président et le vice-président élus

Après leur prestation de serment, les membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) se sont réunis en...