spot_img
vendredi 30 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : La Ligue des Consommateurs appelle au respect des droits du consommateur

Chaque 15 mars, le monde entier célèbre la journée mondiale des droits du consommateur qui est une occasion annuelle de célébrer l’influence et la solidarité internationale des associations de consommateur. En ligne de cette commémoration, les premiers responsables de la Ligue des consommateurs du Burkina Faso (LCB) ont rencontré la presse ce vendredi 15 mars 2019 pour expliquer la révolution que connait le domaine du commerce avec l’avènement de l’internet.

« Des produits connectés de confiance ». C’est le thème choisi cette année pour la célébration la journée mondiale des droits du consommateur. La révolution du commerce touche aujourd’hui à l’échelle mondiale, 23, 1 milliards de produits connectés. Pour ce faire, l’accent sera mis sur le commerce électronique qui offrira aux consommateurs plusieurs choix sur les produits avec de nouveaux services, des produits plus réactifs et surtout avec plus de commodité.

Dramane Traoré de la LCB a dénoncé la fraude dans l’importation des produits de consommation, la mauvaise prestation des services de l’ONEA et de la SONABEL

Mais ce type de commerce recommande beaucoup de moyens car pour rendre les consommateurs plus confortables dans ce marché, il leur faudra une connexion internet rapide, abordable et de qualité. Il leur faudra aussi une marge de garantie des produits achetés, la protection de leur vie et de leurs données.

La ligue des consommateurs du Burkina(LCB) a au passage dénoncé les « pratiques peu orthodoxes et mafieuses des compagnies de téléphonie et le silence coupable de l’ARCEP ». Un comportement qui, selon Dramane Traoré de la LCB, ressemble fort bien à une arnaque du consommateur avec la bénédiction d’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et du gouvernement.

La LCB a aussi dénoncé l’importation des produits de qualité douteuse par la fraude à destination des consommateurs burkinabè mais également la qualité des services proposés par l’Office nationale de l’Eau et de l’assainissement (ONEA) et la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL). La LCB après avoir salué l’effort fourni par les autorités dans la lutte contre la fraude, a, en ce qui concerne la SONABEL et l’ONEA, demandé la suspension pure et simple de la redevance, de la pénalité de retard et de la prime fixe. La LCB a également souhaité qu’il y ait des communications sur les modalités et conditions de dédommagement des consommateurs qui du fait des coupures d’électricité ont enregistré des dégâts et pertes de toutes sortes.

La commémoration de la journée mondiale du consommateur est cependant une occasion pour la LCB d’interpeller les gouvernants, les promoteurs de biens et services, de même que les consommateurs sur leurs rôles et devoir dans l’édification d’un monde meilleur où il fait bon vivre, un monde où les biens et les services sont de qualité et sont accessibles à tous.

Par Armand Kinda

Pour minute.bf

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img