spot_img
mardi 16 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : « La démocratie burkinabè a connu un arrêt brutal sous le crépitement des armes » (Bala Sakandé)

L’ex-parti au pouvoir, le Mouvement du Peuple pour le Progrès a animé une conférence de presse, le jeudi 24 mars 2022 à Ouagadougou, sur la situation nationale et la vie du parti, marquées par des démissions en cascade ces derniers jours.

Deux mois après avoir perdu le pouvoir, le MPP pour une première fois est face à la presse. Pour commencer, le président du parti, Alassane Bala Sakandé a demandé à l’assistance d’observer une minute de silence à la memoire des victimes du putsch du MPSR

« La démocratie burkinabè a connu un arrêt brutal sous le crépitement des armess », a campé Bala Sakandé.

Le MPP déplore la recrudescence des attaques terroristes

Pour l’ex parti au pouvoir, l’histoire retiendra que le président Roch Kaboré a toujours accordé la priorité à la question sécuritaire.

Pour le MPP, cela s’est traduit entre autres par « l’augmentation continue du budget alloué à l’armée ».

« Nous assistons depuis quelques temps à une recrudescence des attaques », a déploré Bala Sakandé, appelant à la libération de l’ancien président Roch Marc Christian Kaboré.

24 janvier 2022 – 24 mars 2022, cela fait exactement jour pour jour, 2 mois que le président Roch Marc Christian Kaboré n’est plus libre de ses mouvements. D’abord détenu pour des raisons de sécurité par le MPSR, le président à vu ses mouvements par la suite limités… Le MPP appelle à sa libération sans condition « car n’étant pas détenu pour des raisons de justice ».

Voir le direct

www.minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img