spot_img
mercredi 29 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : La caravane « Nos voix pour la paix » communie avec les populations de Koudougou

Depuis le 28 octobre 2023, autour d’Alif Naaba, des artistes sont en tournée musicale dans des grandes villes du Burkina Faso pour chanter la paix. Cette initiative dénommée « Nos voix pour la paix » a bouclé la phase 6 de son carnaval artistique dans la nuit du dimanche 26 novembre 2023, dans la cité du cavalier rouge, région du Centre-ouest, à l’Université Norbert Zongo (UNZ) de Koudougou.

Comme le veut la coutume, les visiteurs en arrivant à Koudougou se sont d’abord rendus chez des Chefs coutumiers, idée de présenter le projet et de recueillir leurs bénédictions pour sa réussite.

La caravane Nos voix pour la paix chez le Lalle Naaba

Le Lalle Naaba a salué la démarche d’Alif Naaba, son équipe et ses collègues. Pour lui, la paix est cette pièce maîtresse qui permet d’harmoniser la société. « Les FDS et les VDP ont des fusils pour combattre l’ennemi au front. Vous, les chansons sont vos armes utiliser les pour aider les FDS et VDP. Utiliser les pour bâtir la paix partout afin que ceux qui ont pris les armes reviennent à la maison », a-t-il souligné.

Après cette étape, les artistes ont mis le cap sur l’Université Norbert Zongo (UNZ) pour annoncer aux étudiants, fortement mobilisés à l’amphi 300 places, les couleurs du show de la soirée, autour de l’esprit central de la « paix »

Alif Naaba et ses collègues artistes ont chanté pour la paix à Koudougou

20h, c’est l’heure. Les artistes, Alif Naaba himself, Amzy, Greg le Burkimbila, Donsharp De Batoro, Malika la Slamazone, L’élu 111, Kayawoto et bien d’autres sont au terrain de l’amphi 500 où se déroulera le concert. Tour à tour, les artistes se succèdent sur scène, chacun faisant un tour d’horizon de sa discographie au grand bonheur du public. 

Dans cette communion entre artistes et public, le message central n’est pas occulté. Tous ont appelé les uns et les autres à « agir pour la paix ».

Donsharp Debatoro communiant avec le public de Koudougou autour du message de la paix

Ce message de la paix, si indispensable au Burkina Faso actuellement vu la situation sécuritaire a été transmis au travers des lives et des playbacks devant un public resté éveillé jusqu’au bout de la nuit.

Pour l’initiateur du projet, Alif Naaba, c’est toujours une satisfaction qui l’anime à chaque étape de cette caravane musicale. « On est très content d’être là ce soir. Le plus important, pour nous, c’est que demain soit beau, meilleur pour les jeunes que vous êtes », s’est-il adressé au public de Koudougou.

Alif Naaba saluant la mobilisation autour de Nos Voix pour la paix à Koudougou

De même, il a aussi traduit sa reconnaissance aux artistes et partenaires qui ont souscrit au projet. Il a également remercié les légitimités coutumières qui ont donné de leur bénédiction pour la réussite du concert.

Soulignons qu’après l’étape de Koudougou, la caravane « Nos voix pour la paix » se poursuivra le week-end prochain pour sa septième étape, dans une autre ville du Burkina Faso avec pour même objectif : prêcher la paix.

Lire aussi ➡️ Musique et promotion de la paix : Gaoua reçoit l’étape 5 de l’initiative « Nos voix pour la paix »

Jean-François SOME (Stagiaire)

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img