spot_img
jeudi 29 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Des soldats radiés pour « trafic d’armes »

Plusieurs soldats de l’armée burkinabè ont été « radiés des contrôles des Forces armées nationales », selon un arrêté signé par le ministre de la Défense, le Général Kassoum Coulibaly, le 9 février 2024. Il leur est reproché le « trafic d’armes appartenant à autrui et à l’armée ».

Les soldats de 1re classe, Souleymane Nessao, Roger Ouédraogo et les soldats de 2e classe, Ousseni Tassembedo, Armel Mevis Bamogo, sont « radiés des contrôles des Forces armées nationales », selon un arrêté signé par le Ministre d’État, ministre en charge de la Défense nationale, le Général Kassoum Coulibaly.

Il est reproché aux 4 soldats le chef d’accusation de « faute jugée particulièrement grave ayant consisté au trafic d’armes, vol et recel de matériel appartenant à autrui et à l’armée ».

En outre, l’arrêté enjoint le chef d’état-major général des armées, la Direction centrale de l’intendance militaire et la Direction centrale des ressources humaines et de la mobilisation, chacun en ce qui le concerne, à l’exécution de cet arrêté.

Lire aussi ➡️ Burkina : Le Capitaine Alira Elisée Martial Nayiré radié des Forces armées nationales

Minute.bf

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img