spot_img
jeudi 23 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Des manifestants demandent une prolongation de la transition

Des soutiens à la transition étaient mobilisés ce samedi 11 mai 2024, au stade Issoufou Joseph Conombo, à Ouagadougou pour renouveler leur soutien au capitaine Ibrahim Traoré et à tout son gouvernement. Certains d’entre eux souhaitent une prolongation de la transition d’au moins « une année en allant ».

« Nous venons dire Oui à la prolongation de la transition. Tant que le Burkinabè ne mange pas à sa fin, le Burkinabè ne se soigne pas gratuitement, les enfants burkinabè ne vont pas à l’école gratuitement, nous n’avons pas l’intention que le Capitaine Ibrahim Traoré cède le pouvoir à qui que ce soit », a prévenu Michel Kopia, Président du mouvement Burkina Remparts.

Pour la prolongation de la transition, poursuit-il, « nous proposons une durée d’une année en allant. Ça peut être 02 ans, 05 ans ou même 10 ans, on ne sait pas. Nous allons prolonger la transition, réviser la Constitution et faire en sorte que le Capitaine Ibrahim Traoré devienne le président officiellement reconnu après des élections et cela pendant un nombre important d’années ». 

Pour ce soutien à la transition, le capitaine « Ibrahim Traoré ne peut pas aller commander ses armes, ses chars, ses tanks et puis on va prendre cela pour donner à un civil qui ne connaît rien du domaine militaire ». De son avis, « on ne peut pas laisser [le capitaine Traoré] commander ses armes, construire ses usines, et puis on va venir lui dire de céder la place à un politicien parce qu’il est civil ». « Ce n’est pas possible », a-t-il martelé.

Pour information, plusieurs personnes se sont mobilisées au stade Issoufou Joseph Conombo ce 11 mai pour exprimer leur soutien à la transition, et demander sa prolongation afin de permettre au capitaine Ibrahim Traoré de demeurer président « 2 ans, 5 ans ou même 10 ans ».

Au stade, certains soutiens appellent même à une présidence à vie pour le Capitaine de 36 ans. D’autres rejettent l’organisation des prochaines assises nationales qui devraient permettre de définir un calendrier clair à la transition dirigée par le Capitaine Ibrahim Traoré depuis le 30 septembre 2022 et qui devrait prendre fin en juillet prochain.

Minute.bf 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img