spot_img
dimanche 23 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Des filles mineures libérées d’un réseau de proxénètes à Boromo

Des filles mineures de nationalité étrangères forcées de se prostituer, ont été libérées de leurs bourreaux grâce à la police de Boromo, dans la région de la Boucle du Mouhoun. C’est le média d’État Sidwaya qui révèle l’information, ce mercredi 3 avril 2024.

Les faits remontent à quelques semaines. Selon Sidwaya, les jeunes filles étaient forcées de se prostituer pour un réseau de proxénètes sur un site d’orpaillage dans la province du Tuy. Abusées et désillusionnées par rapport à l’eldorado qui leur avait été promis, en quittant le pays natal, ces dernières ont décidé un matin de s’enfuir du site, explique le média d’État.

Toujours selon Sidwaya, dans la rubrique Kantigui, la patronne qui s’en est rendu compte, s’est mise à leur poursuite. C’est pendant l’escale à la gare routière de Boromo qu’elle les a rattrapées. Pour se donner plus de chance de les faire descendre du car, elle les a accusées de vol et de vouloir fuir avec ses biens. Très vite, la dispute devient violente et attire plus d’un. Alertés, des éléments de la police sont arrivés et ont embarqué les protagonistes au poste, poursuit le média.

Une fois au commissariat de police, les jeunes filles ont dit avoir été trompées par des personnes qui leur avaient promis du travail contre une bonne rémunération. A leur grande surprise, c’était la prostitution. Leur courage de s’échapper a permis aux forces de sécurité d’interpeller d’autres membres du réseau en plus de la patronne. En attendant, leur sort est entre les mains de la justice.

Une autre source a révélé à Kantigui, qu’un réseau du même type a été démasqué récemment dans la commune de Poura où une quarantaine de jeunes filles ont été libérées et remises aux autorités de leur pays.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img