spot_img
mercredi 29 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Burkina : Adoption d’un décret pour relancer l’ex-société Flex-Faso

Le Conseil des ministres, tenu ce vendredi 29 décembre 2023 sous la présidence du Capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition, a délibéré sur plusieurs dossiers. Au titre du ministère en charge de l’agriculture, le Conseil a adopté un rapport relatif à une proposition de solution pour la mise en valeur des sites de production de fruits et légumes de l’ex-société Flex-Faso, abandonnés depuis quelques années.

Le Conseil a adopté un rapport relatif à une proposition de solution pour la mise en valeur des sites de production de fruits et légumes de l’ex-société Flex-Faso abandonnés depuis quelques années.

Selon le ministre en charge de l’agriculture, le Commandant Ismaël Sombié, ces sites sont d’une superficie totale estimée à environ 1 000 hectares.

D’après ce dernier, le conseil a autorisé que des dispositions soient rapidement prises pour mettre en exploitation ces superficies en collaboration avec les populations locales en les organisant sous forme de coopératives en vue d’une reprise de la production d’anacarde et de fruits divers.

« La superficie utilisée pour la production de l’anacarde et d’autres fruits est répartie sur les sites de Bazèga (55 ha), de la vallée du Kou (35 ha), de Diapaga (10 ha), de Kourinion-Guénako (500 ha) et de Yendéré (500 ha) », a précisé le commandant Sombié, précisant que la production et la commercialisation des nouvelles variétés de fruits et légumes développées par Flex Faso a connu un succès au plan national et international.

Cependant, la société a été privatisée à la faveur du Programme d’ajustement structurel (PAS). « Plus d’une décennie après la vente des vergers aux particuliers, le constat est que les sites sont non seulement abandonnés, sans entretien et font l’objet de menaces d’accaparement », a déploré le ministre Sombié.

Le Conseil a instruit les ministres chargés du dossier de prendre les mesures diligentes pour la relance de l’exploitation des sites abandonnés.

Pour précision, la société Flex Faso a vu le jour en 1986 à la faveur de la fusion du Projet de développement des cultures fruitières initié par l’Etat burkinabè en 1976 et du projet anacarde.

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img