mercredi 17 juillet 2024
spot_img

BEPC 2024 : 42,24% de réussite au jury 03 du Lycée Marien Ngouabi

Après 09 mois de cours suivis de deux semaines de composition, les élèves en classe de 3e au Burkina Faso ont eu leurs resultats du Brevet d’études du Premier Cycle (BEPC) ce mardi 11 juin 2024. Cette année, le jury 03 du lycée Marien Ngouabi de Ouagadougou a fait un taux de réussite de 42,24%.

Au Lycée Marien N’Gouabi, élèves et parents d’élèves venus depuis les premières heures de la matinée, ont dû patienter jusqu’à 16h57, avant d’entendre enfin la fameuse phrase : « Candidats, approchez ! », l’appel de la délivrance, de la joie mais aussi des pleurs et de la déception.

C’est le jury 02 qui a ouvert le bal. A l’appel des admis, les cris de joie se font entendre dans la foule des élèves attroupés autour du président du centre. Les élèves laissent libre court à leur joie. L’on saute, court, pleure, s’etreint ou se jette à même le sol. A juste titre ! L’obtention du BEPC, ce n’est pas rien. C’est le couronnement de 09 mois de dur labeur, de travail acharné et de stress quotidien. C’est donc une libération non seulement pour les élèves, mais aussi pour toute la famille.

Scène de joie au Lycée Marien N’Gouabi

Et ce n’est pas Rasmata Kouanda, candidate admise qui dira le contraire. Ce diplôme, elle dit le dédier à sa mère qui a perdu l’appétit depuis le début des épreuves. « Je suis vraiment très contente. Pour moi, pour mes parents et surtout pour ma maman. Depuis le début des examens, elle est quotidiennement stressée. Elle a même perdu l’appétit. Elle n’a pas pu manger aujourd’hui car stressée par les résultats », confie l’heureuse admise.

C’est aussi le cas de Lionel Ouédraogo, élève au lycée Petite Hélène. C’est par un grand saut qu’il a manifesté sa joie à l’appel de son nom. « On a bataillé toute l’année et on remercie Dieu et les professeurs de nous avoir aidés. On est content. On prie Dieu que tout le monde soit admis mais c’est impossible ! A nos amis qui n’ont pas eu, on leur dit Courage », a-t-il lancé.

Rasmata Kouanda, candidate admise

La joie est également manifeste chez les parents d’élèves. Pendant que certains félicitent leurs enfants, d’autres étreignent chaleureusement les leurs, fiers de leur succès. « Ma joie ne peut qu’être énorme. Ce n’était pas facile. Il y a eu deux faux départs pour annoncer les résultats. Heureusement, tout s’est bien passé. Je suis très content. Je rends grâce à Dieu », s’est-il exprimé.

Parmi ceux qui jubilaient, il y a également Elodie Sandra Somé, étudiante en Droit à l’université Thomas Sankara, par ailleurs encadreure à domicile. Cette année scolaire, elle a accompagné six élèves de 3e avec des cours à domicile dans le cadre de la préparation du BEPC. Et, le travail a payé. Tous ses élèves sont admis dès le premier tour.

Elodie Sandra Somé, encadreure à domicile, a fait du 100% d’admis

« J’encadre à domicile des élèves du CM2 jusqu’en Terminale. Cette année, j’avais six élèves en 3e qui sont tous admis au premier tour. Je suis quand même contente parce que je suis à ma troisième année d’encadrement et l’année passée, j’ai également fait du 100% », a-t-elle dit.

Le centre du Lycée Marien Ngouabi a abrité deux jurys, les jurys Ouaga 02 et 03. Dans le jury Ouaga 03, sur un total de 348 inscrits, 333 ont composé les épreuves. A l’issue des délibérations, 147 élèves sont déclarés admis au premier tour. 115 sont admissibles et reviendront tenter leur chance aux épreuves du second tour prévues se dérouler vendredi prochain. 71 élèves sont ajournés.

Selon Bertrand Hien, président du jury 03, le taux de réussite au premier tour avoisine les 42,24%. « Quand on regarde au niveau de la compilation des notes, les élèves ont eu des difficultés surtout en Mathématique et en Physique Chimie », a-t-il souligné.

Bertrand Hien, président du jury 03

Le président du jury a expliqué le retard observé par un problème technique lié à une panne d’imprimante. « Pour le retard, je pense que la hiérarchie est mieux placée pour vous en parler. Mais nous aussi, on a eu un petit problème d’imprimante qui nous a retardé un peu. Mais les choses sont rentrées dans l’ordre », a-t-il expliqué.

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Concours directs 2024 : La Poste Burkina Faso lance le recrutement de 3 contrôleurs et 20 agents de bureau des Services postaux et financiers

Le Directeur général de La Poste Burkina Faso (LA POSTE BF), informe le public burkinabè de l'ouverture de...

Élection à la FBF : Oumarou Sawadogo a officiellement déposé sa candidature

Le Colonel-major à la retraite, Oumarou Sawadogo, a officiellement déposé sa candidature pour briguer la présidence de la...

Élection à la Fédération burkinabè de football : « Je suis contre l’imposition » (Mahamadi Lamine Kouanda)

Mahamadi Lamine Kouanda, acteur majeur du football burkinabè, président d'honneur de l'EFO, a craché ses vérités « au...

Tensions Burkina – Côte d’Ivoire : Le parti de Guillaume Soro charge Alassane Ouattara

Le parti Générations et Peuples Solidaires (GPS) de l'homme politique ivoirien, Guillaume Soro, a appelé mardi dans une...