spot_img
mercredi 24 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Autosuffisance alimentaire: Le gouvernement burkinabè veut « ressusciter » le Centre de Baporo

(Ouagadougou, 23 mars 2024). Dans le cadre de l’Initiative présidentielle pour la production agricole et des actions de redynamisation du Centre pénitentiaire agricole de Baporo (CPAB), le ministre de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les institutions, Garde des Sceaux, Edasso Rodrigue BAYALA et son collègue en charge de l’Agriculture, Ismaël SOMBIE se sont rendus, le jeudi 21 mars 2024, audit centre pour constater l’avancement des travaux de terrassement en cours.

Ces travaux s’inscrivent dans la dynamique de l’accroissement des superficies exploitables du centre qui accueille des détenus pour la production agricole. Et grâce à l’accompagnement de la mine HOUNDE GOLD OPERATION SA, filiale de Endeavour mining, d’une valeur de 40 millions de FCFA, le CPAB a entrepris des travaux de débroussaillage, de dessouchage et de ripage croisé de près de 100 ha sur son site. Il est prévu également la reconstruction des aires de séchage, des dortoirs des détenus et le relèvement du niveau de la station de pompage d’eau.

Pour le ministre en charge de la justice, « il s’agit de ressusciter Baporo pour l’autosuffisance alimentaire et pour la prise en charge alimentaire des détenus ». Dans cette perspective, « nous avons fait appel à des partenaires privés et nous avons sollicité en cela, Houndé Gold Operation SA pour qu’il puisse nous accompagner dans cette initiative (…) et la mine a accepté de nous accompagner dans le cadre de ce projet », a déclaré le ministre Edasso Rodrigue BAYALA.

Selon le ministre en charge de la justice, il est prévu pour la prochaine saison pluvieuse l’emblavement de 500 à 1000 hectares sur le site du CPAB, une opportunité pour mettre en œuvre la vision du Chef de l’Etat qui estime que « nous devons produire partout où nous pouvons produire ».

« On croit à ce projet, on croit à ce programme. C’est pourquoi nous sommes là », a indiqué la vice-présidente exécutive des achats et du développement durable du groupe Endeavour mining, Mme Djaratou TRAORE. Elle a souligné que leur soutien participe non seulement à la mise en œuvre de la vision des autorités de la Transition dans le domaine de la production agricole ; mieux, il entre également en droite ligne de leur politique de développement durable.

« C’est ce type de partenariat que nous voulons. Ce sont des partenariats qui donnent en plus de tous les autres aspects qui entourent l’exploitation minière, une dimension sociale à l’intervention des mines », a soutenu le ministre de l’Agriculture et des Ressources animales et halieutiques, Ismaël SOMBIE.

Pour la prochaine saison pluvieuse, le ministère en charge de l’agriculture entend accompagner le CPAB en intrants, en labours, en produits phytosanitaires, en semences pour une exploitation de 500 ha.

Avec tout cet accompagnement et la volonté affichée de l’Etat, « nous pouvons produire pour nourrir les 8 000 détenus du Burkina Faso et la population, former les détenus, leur apprendre un métier et ils retourneront dans la société pour s’occuper de leurs familles », a souligné le directeur général de l’administration pénitentiaire, Saliba SAWADOGO.

A l’issue de la visite des installations et des exploitations du centre, le ministre en charge de la justice, tout en remerciant les premiers responsables de la mine de Houndé pour l’approche et pour le soutien, a appelé les autres sociétés minières à entretenir une relation dynamique avec l’Etat et avec les communautés de base qui soit profitable à la Nation.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img