spot_img
mardi 27 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Affaire Charbon fin : La cargaison reversée à l’Etat sera traitée dans une usine nationale

Au conseil des ministres de ce mercredi 7 février 2024, le gouvernement burkinabè a adopté un rapport relatif à l’exécution des accords transactionnels dans le dossier dit du « Charbon fin ».

Suite aux accords transactionnels conclus entre, d’une part, l’État du Burkina Faso et d’autre part, la société Iamgold Essakane SA et ses employés, la société Africa Global Logistics SA (AGL SA) et ses employés et les personnes physiques poursuivies, le Conseil a décidé « d’enlever la cargaison de Charbon fin et de l’acheminer de la ville de Bobo Dioulasso à la ville de Ouagadougou pour son traitement dans une usine nationale ; d’autoriser la signature d’une convention avec l’usine de traitement des résidus miniers dénommée Golden Hand SA dans laquelle l’Etat est actionnaire en vue du traitement de la cargaison de Charbon fin ».

Il a été décidé également « d’entériner la feuille de route pour le suivi du traitement de la cargaison du Charbon fin pour préserver les intérêts de l’Etat et de reverser la totalité des amendes perçues et les fruits qui seront issus du traitement de la cargaison du Charbon fin au budget de l’Etat », compte tenu de la nature du dossier dit du « Charbon fin » et du contexte particulier.

Lire aussi ➡️ Procès charbon fin : L’affaire est close !

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img