spot_img
samedi 22 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

À la barre : Un receleur récidiviste condamné à 24 mois de prison

MO, ferrailleur de profession, né en janvier 1987, a comparu devant le Tribunal de grande instance (TGI) Ouaga 1, le vendredi 17 mai 2024. Il est reproché à ce père de deux enfants, les faits de recel. Récidiviste pour avoir été condamnée à 3 mois de prison, il y a une dizaine d’années, MO, a été condamnée à 24 mois de prison.

Le prévenu MO a acheté 2 climatiseurs, 7 ventilateurs, 2 bouteilles de gaz, 2 téléphones portables. Ce n’est pas tout. MO a aussi recélé une télévision, 2 batteries de voitures, 4 chaises, une table à manger, 2 moteurs de frigo et bien d’autres. Tout ces matériaux ont été volés par des mineurs, présentés à la barre également. Les faits se sont déroulés courant l’année 2023.

Le prévenu MO à la barre a plaidé non coupable. « Ces complices », eux aussi, ont rejeté les faits de vol à eux reprochés. Ces derniers, des mineurs, auraient dévalisé la maison d’un particulier en voyage. Rentrée de son voyage à Ouagadougou, la victime a trouvé sa maison vidée de l’entièreté de son contenu. Les présumés auteurs de ce vol, au nombre de trois enfants, en plus de nier les faits, affirment ne connaître ni d’Adam ni d’Ève le prévenu MO.

Pourtant, selon le procureur, les recherches ont conduit à retrouver des climatiseurs revendus à d’autres particuliers et de fil en fil, les enquêteurs ont pu remonter jusqu’au prévenu MO.

Dans ses réquisitions, le procureur s’est demandé, si au moment où MO achetait les matériels, savait-il qu’ils étaient volés ? Oui, est convaincu le procureur. « Le matériel n’était pas de la ferraille. C’était du bon matériel. Il a en acheté jusqu’à 8 à des prix dérisoires », a confirmé le ministère public.

Pour lui, le mode de défense des mis en cause est une forme de défense en ligne. « Ces enfants sont sur influence du prévenu MO. On sait ce qu’il a pu leur dire pour les influencer car il sait que sa liberté dépend de leur témoignage. Pourtant, l’un d’entre eux, en enquête préliminaire, a dit clairement que MO a acheté les climatiseurs avec eux. L’enfant ne sais pas mentir. Malheureusement, il a 13 ans et la loi interdit à notre Tribunal de le poursuivre », a-t-il fait remarquer.

Poursuivant le parquet a indiqué que même si le prévenu nie en bloc les accusations, il ne fait l’ombre d’aucun doute de sa culpabilité. Le procureur a requis une condamnation de 24 mois de prison dont 12 mois ferme et 500 000 F CFA d’amende ferme.

Le Tribunal après avoir délibéré conformément à la loi, et statuant publiquement, contradictoirement en matière correctionnelle et en premier ressort, a déclaré MO coupable des faits à lui reprocher. En répression, les juges l’ont condamné à 24 mois de prison dont 12 mois ferme et 500 000 F CFA d’amende assortie de sursis. Le Tribunal a condamné le prévenu aux dépens.

Conformément à la loi en vigueur, le prévenu MO dispose de 15 jours pour faire appel de cette décision.

Lire aussi : À la barre : Il est condamné à la prison ferme pour avoir frappé sa sœur aînée

Mathias Kam
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img