mardi 16 juillet 2024
spot_img

37e Journée internationale de lutte anti-drogue : Le gouvernement appelle à l’engagement de tous

Ceci est le message du gouvernement burkinabè à l’occasion de la 37e Journée internationale contre l’abus et le traffic illicite de drogues. Lisez plutôt !

Mesdames et messieurs,

Ce jour 26 juin 2024, la Communauté internationale célèbre la 37e journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues. Cette journée a été instituée par la résolution 42/112 du 07 décembre 1987 de l’Organisation des Nations Unies, dans l’optique d’inciter et d’encourager les États membres à lutter efficacement contre le fléau de la drogue en vue de son éradication.

La commémoration de cette journée est une occasion donnée aux États de manifester leur volonté d’endiguer ce fléau à travers le partage d’expérience, le renforcement de la coopération, l’organisation d’activités d’information, de sensibilisation et d’éducation, mais aussi de mener une réflexion approfondie sur les défis liés à la lutte contre l’abus et le trafic illicite de drogues, afin de trouver des solutions pérennes.

Au Burkina Faso, l’une des conséquences de ce phénomène est malheureusement l’augmentation du nombre de personnes développant des troubles liés à la consommation de drogues dont la prise en charge constitue une difficulté majeure, en dépit des multiples efforts consentis par l’État et l’ensemble des acteurs de la lutte.

En effet, le constat révèle que le volet de la prise en charge présente plusieurs insuffisances notamment, l’absence de centre de prise en charge dédié, la faiblesse de moyens financiers alloués à cette activité, l’insuffisance de ressources humaines en nombre et en qualité, les difficultés d’accès aux soins et parfois la faible fréquentation de structures de prise en charge existantes.

Fort de ce constat, le Burkina Faso a décidé de célébrer cette 37ème édition sous le thème : « Problématique de la prise en charge des troubles liés à la consommation des drogues au Burkina Faso ».

Par ce thème, notre pays s’engage à améliorer et la vulgariser les possibilités de prise en charge des troubles liés à la consommation de drogues.

Au cours de l’année écoulée, de nombreux efforts consentis par différents acteurs intervenant dans les domaines de la prévention, la répression, le traitement et la réinsertion sociale, ont permis d’engranger des résultats positifs dans la lutte.

C’est le lieu pour le Gouvernement du Burkina Fasode saluer ces efforts et d’encourager tous les acteurs à poursuivre dans la même dynamique afin que nous puissions atteindre les objectifs fixés en matière de consommation de drogues au Burkina Faso.

Aussi, le Gouvernement appelle à la mobilisation et à l’engagement de tous dans la lutte contre le fléau de la drogue et exhorte les acteurs à approfondir la réflexion afin de proposer des solutions pour une prise en charge adéquate des troubles liés à la consommation des drogues à l’issue de cette commémoration.

Tous engagés contre la drogue, tous à y gagner !

Ouagadougou, le 24 juin 2024

Emile Zerbo, Ministre en charge de l’Administration territoriale

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

France : Macron a accepté la démission de son Premier ministre mais…

Emmanuel Macron, président français, a accepté la démission de son Premier ministre, Gabriel Attal et son gouvernement, ce...

Produits éclaircissants : La responsable de « Faridah Cosmétiques » auditionnée par le CSC

Dans un communiqué ce mardi 16 juillet 2024, le Conseil supėrieur de la communication (CSC) a annoncé avoir...

Burkina : Des femmes plaident pour leur implication dans les instances de recherche de la paix

Les femmes veulent leur implication dans la recherche de la paix au Burkina Faso. Réunies autour de l'Association...

Promotion de la bonne gouvernance : la Présidence du Faso se dote d’un code d’éthique et de déontologie

(Ouagadougou, 16 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a reçu ce...