mercredi 17 juillet 2024
spot_img

Université Joseph Ki-ZERBO : Des étudiants « satisfaits » de leur rencontre avec le Capitaine Ibrahim Traoré

La journée du 17 janvier 2023 restera certainement une date mémorable pour nombre d’étudiants de l’université Joseph Ki-Zerbo et d’ailleurs. Ils ont pu poser directement et sans voile aucun, leurs préoccupations au premier des Burkinabè, le Capitaine Ibrahim Traoré venu les écouter. Et pour ce faire, ce sont les amphithéâtres J et H qui ont été réquisitionnés. Pendant plus de deux heures de temps, ces étudiants venus par milliers ont pu échanger avec le chef de l’État sur des questions d’actualité relatives notamment à la situation sécuritaire nationale, à leurs conditions de vie et d’études, à la situation des étudiants déplacés internes et bien d’autres. Ce sont des étudiants « pleinement satisfaits » et encore plus engagés qui sont ressortis de cette rencontre.

Pour Kambou Ollo Paul, délégué de promotion en lettres modernes à l’Université Joseph Ki-Zerbo, cette visite du Capitaine Ibrahim Traoré restera un fait historique en ce qu’elle est une première depuis maintenant plusieurs années. « Nous sommes très contents d’avoir eu notre président auprès de nous et avec qui nous avons pu échanger à bâtons rompus comme des camarades. Auparavant quand un président du Faso vient à l’université, c’est pour assister à une cérémonie et non pour rencontrer les étudiants. Et nous sommes contents parce que nous voyons dans cet acte, un président qui veut être proche de sa population. Autrefois, on rencontrait toutes les couches sociales sans tenir compte des étudiants pourtant nous aussi nous avons notre mot à dire en ce qui concerne le reconquête du territoire », s’est-il réjoui tout en assurant de ce que les messages de paix, de patriotisme et de cohésion, véhiculés par le Président de la transition ont été bien entendus par lui et ses pairs.

Kambou Ollo Paul, délégué de promotion en lettres modernes à l’Université Joseph Ki-Zerbo

M. Kambou n’est pas le seul etudiant à se réjouir des échanges tenus avec le Capitaine Traoré. Mouniratou Yago, étudiante en troisième année de Linguistique à l’université Joseph Ki-Zerbo, a aussi apprécié cette rencontre de haut niveau. Elle aura été, dit-elle, très instructive et lui aura permis de prendre la pleine mesure de la situation nationale actuelle du Burkina Faso. C’est donc nourrie d’espoir et d’optimisme quant au retour de la paix au pays, qu’elle ressort de cette rencontre.

« J’étais vraiment fière de lui à travers ses propos et ses réponses à nos questions et nos préoccupations. On sent vraiment en lui quelqu’un qui peut faire quelque chose pour notre pays, le Burkina Faso. Nous voyons en lui une lueur d’espoir et nous prions que Dieu le protège pour qu’il puisse réaliser ses rêves en cette période de transition», a-t-elle laissé entendre.

Mouniratou Yago, étudiante en troisième année de Linguistique

S’il a aussi apprécié l’initiative comme ses autres camarades, ce qui aura le plus marqué Amédée Badolo, étudiant en Master 1 à l’université Joseph Ki-Zerbo, c’est la franchise avec laquelle celui qu’il appelle affectueusement « IB », a répondu aux questions. « J’ai beaucoup apprécié les échanges avec le Capitaine Ibrahim Traoré, parce que ça a été des échanges à bâtons rompus. Chacun a pu s’exprimer comme il le veut, il n’y a pas eu de castings. Il n’y a pas eu de paramètres comme nous l’avons souvent vu dans les rencontres précédentes ici même à l’université Joseph Ki-Zerbo », a-t-il salué.

Amédée Badolo, étudiant en Master 1 à l’université Joseph Ki-Zerbo

M Badolo s’est dit aussi satisfait des assurances données par le Chef de l’Etat par rapport à certaines urgences en rapport avec la vie universitaire. « Il a répondu aux questions en fonction des besoins. Et quand je parle des besoins, il y a des étudiants qui perdent la vie en allant acquérir la connaissance notamment le cas de l’université Thomas Sankara où le président lui-même a donné la confirmation que dans les jours à venir il y aura des travaux qui seront entamés pour doubler cette voie là », a-t-il détaillé tout en assurant lui aussi de ce que l’appel au patriotisme lancé par le Capitaine Ibrahim Traoré, a bien été entendu.

Plus de détails dans cette vidéo ⤵️

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Articles connexes

Burkina : Jean-Alexandre Darga nommé DG de la Police nationale

L'inspecteur général de Police, Jean-Alexandre Darga, a été nommé ce mercredi 17 juillet 2024, Directeur général de la...

Burkina : Compte-rendu du conseil des ministres du 17 juillet 2024

𝐋𝐞 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥 𝐝𝐞𝐬 𝐦𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞𝐬 𝐬’𝐞𝐬𝐭 𝐭𝐞𝐧𝐮 à 𝐎𝐮𝐚𝐠𝐚𝐝𝐨𝐮𝐠𝐨𝐮,𝐥𝐞 𝐦𝐞𝐫𝐜𝐫𝐞𝐝𝐢 𝟏𝟕 𝐣𝐮𝐢𝐥𝐥𝐞𝐭 𝟐𝟎𝟐𝟒, 𝐞𝐧 𝐬é𝐚𝐧𝐜𝐞 𝐨𝐫𝐝𝐢𝐧𝐚𝐢𝐫𝐞, 𝐝𝐞 𝟎𝟗 𝐇...

Burkina : Le gouvernement examine le passif social du Mediateur du Faso

Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré a présidé, ce mercredi, le Conseil des...

Coopération: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire, selon le gouvernement

Au conseil des ministres de ce mercredi 17 juillet 2024, le ministre d’Etat, porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel...