spot_img
mardi 27 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Session du Haut conseil du dialogue social : quelle contribution des syndicats pour le développement du Burkina


La première session ordinaire de l’année 2019 du Haut conseil du dialogue social (HCDS) s’est ouverte dans la matinée du jeudi 25 juillet 2019 à Ouagadougou. Cette session est placée sous le thème : « Syndicalisme et développement », afin de permettre aux participants d’échanger sur la problématique de la participation syndicale au développement du Burkina Faso.


C’est sous le thème : « Syndicalisme et développement » que s’est ouverte la première session du Haut conseil du dialogue social (HCDS). Durant 15 jours, il est prévu au menu de la présente session, l’examen et l’adoption du rapport d’activités de l’an 1 de l’institution, ainsi que des communications et des échanges autour des thématiques que sont : l’histoire du mouvement syndical au monde, le syndicalisme africain et burkinabè, le syndicalisme de développement dans le contexte burkinabé, l’analyse budgétaire et la relation entre la macroéconomie et la microéconomie.
Selon le Pr Domba Jean-Marc Palm, Président du HCDS, le choix d’un tel thème vise à mettre un accent particulier « sur les formes de coordination et de transparence dans la prise de décision… « . Toujours selon le président de l’institution, la session permettra de se pencher sur la participation et l’interpellation des travailleurs et du patronat au processus de décisions relatives à la conception, à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques dans le but de réduire les incompréhensions et les tensions sociales ».

Pr Domba Jean-Marc Palm, Président du HCDS

Cela dit, le Président trouve ce thème indispensable, d’autant plus que l’Etat, le patronat et les organismes syndicaux ont chacun une part de responsabilité dans le développement du Burkina Faso. Pour ce faire, soutient-il : « chacun doit savoir de quoi il parle et quel est sont rôle pour le jouer pleinement ».
En rappel, M. Palm a fait savoir que tout au long de la première année d’existence du HCDS, des partenaires nationaux et internationaux ont été à leur côté. Ces différents partenaires ont mis à la disposition de l’institution des moyens institutionnels et logistiques pour sa mise en place et son fonctionnement. C’ est pourquoi, il saisi l’occasion pour affirmer sa gratitude aux partenaires sociaux.


Elisée Tao (Stagiaire)
Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img