spot_img
vendredi 30 septembre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Retrait des enfants de la rue : Marie Laurence Ilboudo/Marchal lance la deuxième phase de l’opération

La ministre de l’Action sociale, de la Solidarité nationale et l’Action humanitaire a mobilisé ses troupes pour aller à la rencontre des enfants en situation de rue, dans la soirée du vendredi 13 septembre 2019. Deux équipes ont été constituées. Les spécialistes de l’Action sociale sont entrés en action pour essayer de retirer les enfants qui vivent dans la rue afin de leur donner la possibilité d’avoir « une seconde vie ».

« Je ne peux pas construire une route, mais par cette action, je peux
« Je ne peux pas construire une route, mais par cette action, je peux construire un homme qui va construire une route », a dit Marie Laurence Ilboudo/Marchal à sa troupe, sans doute, pour leur montrer combien leur action est louable. « Au début, on avait dit qu’on ne réussira pas à mener à bien notre mission de retrait des enfants en situation de rue. Aujourd’hui, des pays comme le Sénégal et l’Ethiopie veulent qu’on partage notre expérience avec eux », a-t-elle confié avec fierté.

Tous protocoles respectés, les équipes embarquent à 22h précise ce vendredi pour sillonner les quartiers lugubres de Ouagadougou, capitale burkinabè, afin de tendre une main solidaire à des enfants en situation de rue. Première destination, Amdalaye. Là, tapis dans le noir sous des hangars qui font office de boutique le jour, à même le sol, des enfants y dormaient. C’était le même constat dans les quartiers Tampouy, Dapoya et goughin de la capitale que les équipes ont visité cette nuit.

Les enfants rencontrés sont, soit dans des immeubles en construction, abandonnés ou sous les hangars. Ainsi, des discussions entre ses enfants et la ministre et les spécialistes de l’Action sociale ont permis à ce que, par consentement, une trentaine d’enfants de ces quatre quartiers acceptent de d’embarquer pour un centre d’accueil et de réinsertion du ministère.

Pour cette deuxième phase, selon Laurence Ilboudo/Marchal, « les enfants sont plus réceptifs par rapport à la phase pilote en 2018 ». Au regard de la réussite de l’opération, la ministre de l’Action sociale a annoncé que dans les années à venir, cette opération s’étendra à Bobo-Dioulasso, capitale économique du pays. Pour l’heure, explique la première responsable du département de la Femme et de Action humanitaire, l’opération de cette nuit devra permettre de ramener plus d’une centaine d’enfants dormant dans la rue vers le centre d’accueil du ministère.

Adam’s Ouedraogo
Minute. bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img