spot_img
mercredi 28 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Réconciliation nationale : Le Brassard noir « promet son soutien total » à Zéphirin Diabré

Le 29 janvier dernier, face à la presse, le mouvement « Brassard noir » s’est dressé contre la nomination de Zéphirin Diabré pour diriger le ministère chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

« Le Brassard noir regrette fortement le choix de Zephirin Diabré pour conduire le ministère d’État au près de la Présidence du Faso chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, car ce monsieur a besoin de se réconcilier avec sa propre personne, sa famille politique, le CFOP d’une part et avec le peuple insurgé d’autre part… », soutenait Boukaré Conombo, président du « Brassard noir » au cours d’une conférence de presse la semaine dernière.

Eu égard à l’indignation exprimée par ce mouvement, le nouveau ministre Diabré a tenu un tête à tête avec ses premiers responsables afin de « lever toutes les équivoques » concernant la question de la réconciliation nationale.

« J’ai échangé ce matin avec une délégation du bureau du « Brassard noir » conduite par son président Boukary Conombo », a déclaré M. Diabré au sortir de la rencontre qui a permis aux deux parties « d’échanger sur les questions de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale et de lever toutes les ambiguïtés ».

Il faut dire que Zéphirin Diabré a eu gain de cause à travers ce plaidoyer car il confie que le Brassard Noir m’a promis son soutien total pour la réussite de la mission ».

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img