spot_img
vendredi 7 octobre 2022

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Reboisement : 100 plants mis en terre par l’association AFRILANG et l’INSS

Dans le cadre de son programme d’activités annuelles, l’association pour la Promotion des Langues Africaines (AFRILANG), a initié dans la matinée du dimanche 21 août 2022, une séance de reboisement au sein de l’Institut National des Sciences des Sociétés (INSS). Cette activité a mobilisé plusieurs membres de l’association et l’ensemble des cadres de l’INSS.

Contribuer à la préservation de l’environnement et au reverdissement du couvert végétal national, c’est l’objectif poursuivi par l’association AFRILANG et l’Institut National des Sciences des Sociétés à travers cette opération de reboisement. Au total, une centaine de plants de cinq espèces différentes ont été mis en terre au cours de cette activité qui a mobilisé enseignants-chercheurs, chercheurs et étudiants dans la mâtinée de ce dimanche. Selon Lazare Bakouan, Président de l’association AFRILANG, l’opération s’inscrit dans la volonté de son association de contribuer au reverdissement du couvert végétal sur l’ensemble du territoire national.

Lazare Bakouan soutenant que les questions d’environnement concernent tout le monde

« Les questions d’environnement sont des questions qui concernent tout le monde. Et nous en tant qu’une association de promotion des langues, nous avons estimé que nous pouvons aussi à notre manière contribuer à la protection de notre environnement », a-t-il déclaré. Outre cela, à en croire ses dires, l’opération vise également à sensibiliser l’ensemble des citoyens Burkinabè sur l’importance de la préservation de l’environnement. A cet effet, Lazare Bakouan a confié qu‘« un arbre a été attribué à chaque personne travaillant au sein de l’INSS ici, afin qu’il en fasse le suivi ».

La Directrice adjointe de l’INSS, Dr Sylvie Zongo, a salué cette initiative qui permettra selon ses mots « de lutter contre la désertification qui menace le Burkina Faso actuellement ». Elle a confié qu’une pareille opération a déjà été initié en 2021, au sein de cet institut qui, du reste, mène des recherches sur la préservation de l’environnement au Burkina Faso.

Dr Sylvie Zongo, saluant l’initiative de l’association AFRILANG

« Dans notre plan d’action au niveau du CNRST, nous avons un programme qui est dédié à l’environnement notamment le programme « changement climatique et Société » dans lequel nous abordonns des thématiques de préservation des sols et de l’environnement. Et ici, nous avons mené pas mal de recherche en ce qui concerne la grande muraille verte » a-t-elle souligné.

Les portes de l’activité se sont refermées par une remise d’attestations aux participants et de cartes de membres aux nouveaux adhérents.

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img
error: Le contenu est protégé !!