spot_img
mercredi 28 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Rapport ASCE-LC : L’Assemblée nationale, 1re institution à avoir occasionné le plus de pertes financières à l’État en 2020 et 2021

L’Assemblée nationale tient le peloton du top 10 des institutions et ministères qui ont occasionné le plus de pertes financières à l’État burkinabè en 2020 et 2021. C’est ce que révèle le rapport annuel général d’activités de l’année 2022 de l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de lutte contre la Corruption (ASCE-LC) présenté ce mardi 6 février 2024.

Au terme de l’audit des ministères, il ressort selon le rapport, des taux de couverture des dépenses auditées de 55,23% et 56,40% respectivement en 2020 et 2021. 

Au classement du top 10 des ministères et institutions ayant occasionné le plus de pertes financières à l’appareil d’État, l’Assemblée nationale vient en première position. 

Voici le classement du top 10 des institutions et ministères ayant le plus occasionné des pertes financières à l’appareil d’État : 

  1. Assemblée Nationale : 11 735 073 931 F CFA ;

Ministère des infrastructures et du Désenclavement : 2 327 270 669 F CFA ;

  1. Présidence du Faso 606 280 754 F CFA ;
  2. Ministère de l’administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS) : 513 155 229 F CFA ;
  3. Ministère de la Santé et de l’hygiène publique : 246 773 460 F CFA ;
  4. Ministère de l’agriculture, des Ressources animales et halieutiques : 243 295 472 F CFA ;
  5. Ministère des transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité Routière : 217 077 128 F CFA ;
  6. Ministère des Mines et Carrières : 104 120 117 F CFA ;
  7. Ministère de la Transition digitale :  87 721 683 F CFA ;
  8. Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale : 86 788 589 F CFA.

Au total, selon le rapport, la situation des pertes financières occasionnées par des agents des ministères et institutions renvoie au montant de 16 496 401 536 F CFA.

Lire aussi ➡️ Fonds spéciaux du Premier ministre : Des irrégularités font perdre à l’État burkinabè près de 2 milliards F CFA en 2020 et 2021

Oumarou KONATE

Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img